SHARE

Censuré aux Etats-Unis, mais exposé à Londres, le tableau représentant Trump entièrement nu fait grandement débat.

Habitué aux dérapages médiatiques, le candidat à la primaire républicaine, Donald Trump, a fait, cette fois ci malgré lui la une des médias britanniques et américains.
Affublé d’un micropénis, le milliardaire new yorkais est représenté totalement nu sur l’oeuvre du jeune artiste américain Illma Gore.
Selon le peintre, le tableau “Make America Great Again” comme le slogan de Trump, a pour but de “provoquer une réflexion sur l’importance que nous portons à notre apparence physique.”

L’artiste, menacé de mort.

L’oeuvre d’Illma Gore n’a en revanche pas plus à tout le monde. Interdite d’exposition aux Etats-Unis, elle a même été supprimée de plusieurs réseaux sociaux. Plus grave encore, l’artiste de 24 ans dit avoir reçu des milliers de menaces de morts de la part des sympathisants de Donald Trump, qui n’auraient visiblement pas apprécier ce portrait peu flatteur de leur chef.
Au plus grand bonheur de l’artiste, la Maddox Gallery à Londres, a finalement accepté d’exposer cette toile représentant Trump dans son plus simple appareil. Son prix a été fixé à 1 million de livres et le directeur de la galerie a mis en avant l’humour que contenait ce tableau, qu’il juge “intéressant.”

Entre contestation et humour, l’oeuvre d’Illma Gore, tout comme le grand favori républicain Donald Trump n’ont pas fini de faire parler d’eux.

Nicolas Laurent.