À la découverte de nos régions !

1128
0
SHARE

Découvrir la France dans ces profondeurs : C’est le défis que s’est lancé Jean-Baptiste Savourin, un parisien âgée de seulement 19 ans. Passionné de géographie, de voyage et de sociologie, il compte partager son tour de France à travers son blog : “Le tour de France d’un parigot”. Nous l’avons rencontré…

 

 Depuis quand pensez-vous à ce projet ?

Tout petit déjà, je rêvai d’entreprendre un grand voyage, par mes propres moyens… J’ai de nombreux projet dont celui-ci. Ca va faire depuis quelques semaines seulement que j’ai décidé de faire cette année le tour de France.

Comment est née cette idée ?

Depuis trois mois, avec mon association, “Terre de Liens”, je me rends tout les week-ends dans une ville différente du Grand Est Français. J’ai apprécié toute ces visites c’est pourquoi je suis convaincu qu’un tour de France serait une belle expérience.

Pourquoi voulez entreprendre ce tour de France ?

Trois raison principales me conforte dans ce projet.D’abord, car la France est un des pays européen les plus vaste et diversifiés du monde, et qu’il y’a beaucoup d’endroit que je n’ai jamais visité, surtout l’Ouest et le Nord-Est, et visiter la France est presque aussi bluffant visuellement qu’un tour d’Europe ou du monde.Ensuite, pour mon premier grand voyage de manière totalement indépendante, je compte vraiment visiter en profondeur la France avant d’attaquer un tour d’Europe ou un tour d’Asie. Ca consiste un peu en une “progression” a l’échelle des kilomètres. Il n’y pas le prix d’avion a payer et la possibilité de loger chez des amis est plus forte ! Enfin, c’est une manière de prouver en quelque sorte que voyager en France est une expérience très enrichissante et qu’il n’y pas de honte a aller visiter Toulouse ou Agen quand d’autre vont au Japon, en Grèce ou dans d’autres pays.

Quel est votre itinéraire ?

Je suis en train de le planifier, et rien n’est pour l’instant clair, je sais juste que je partirai début juillet de Paris et reviendrait fin aout ou fin septembre dans la même ville. J’aimerai passer par toutes les régions si possible, dont la Corse, et faire une boucle. Je réfléchis encore si je commence a partir a l’Ouest ou a l’Est. Je sais que je dois être aux Cévennes vers le 5 aout pour passer deux-jours avec ma famille.

Comment comptez vous réaliser ce projet ?

Pour les moyens de transports, je ferai beaucoup de co-voiturage avec des sites très pratique (Blablacar, Camionturage), et du stop lorsque la situation le permet, quelque fois les trains régionaux dans les grandes aires urbaines. Pour le logement, je connais des gens un peu partout en France qui pourrait peut-être m’héberger ou des gens que je rencontrerai par l’intermédiaire de mon blog ou directement sur place, mais j’aime beaucoup aller dans des hôtels réputés “insolites” comme des cabanes sur un lac ou des chambres dans les arbres.Je finance seul ce voyage, surtout grâce aux économies de mon service civique, mes brocantes, et bien sur noël et anniversaire.

 Qu’espérez vous de ce projet ?

J’espère pouvoir rentrer chez moi avec des milliers de souvenirs en tête, que l’aventure soit excitante, et des rencontres intéressantes. Je compte également apprendre des nouvelles choses sur l’histoire et la géographie de nos régions. Je souhaite, retransmettre le savoir acquis sur mon blog, et bien sûr bien manger! (rires) 

Pourquoi avoir créée un blog ?

J’ai décidé de raconté mon voyage au travers d’un blog car il est toujours sympa de partager notre bonheur a nos familles, nos amis et même des gens que nous ne connaissons pas ! Pouvoir leur apprendre des choses que j’apprend sur place, ce qui donne un intérêt supérieur au voyage.

 

Quels sont vos futurs projets de voyage ?

Parmi les grands projets de voyages dans les prochaines années, j’aimerai vraiment faire un tour de la Méditerranée dans les années 2020, aller au Cap Nord européen (Norvège) depuis le Cap Sud européen (Grèce) dans deux-trois ans.Puis, faire un tour du monde a pied, vélo, et trimaran dans les années 2030, et emmenez mes enfants voyager !

Lydie-Miriam Zemiri