SHARE

Surpris par le Pérou (0-1) dans la nuit de dimanche à lundi, le Brésil a été éliminé dès la phase de groupes de la Copa America du Centenaire ! Si le but péruvien n’était pas valable, ce terrible revers va être très dur à avaler et devrait être la défaite de trop pour un Dunga plus que jamais sur la sellette…

On savait le Brésil mal en point ces temps-ci. Il touche encore plus le fond au lendemain d’une nouvelle désillusion. A quelques jours des JO de Rio, les joueurs de Dunga prennent la porte en Copa America. La faute à une incroyable erreur d’arbitrage oui, mais aussi à son technicien, en grande partie responsable de cet échec retentissant. Le choix de ses joueurs pour les 23 avait beaucoup fait jaser. Les détracteurs du champion du monde 1994 ont eu raison… Incapable de prendre en main son destin, cette triste Seleção paie un premier tour en dents de scie. Un piteux 0-0 contre l’Équateur en ouverture, une victoire 7-1 en trompe-l’œil face à des Haïtiens novices et naïfs… et cette défaite face au Pérou qui fait si mal. Les occasions se sont présentées, mais ni Gabriel, ni Willian n’ont su concrétiser… Adieu le Brésil ! Les quintuples champions du monde quittent déjà la scène au premier tour.

Des excuses qui n’en sont pas !

neymar.v1434018766.v1461187526

Forcément, les quintuples champions du monde auront quelques excuses : l’absence de Neymar, préservé pour les Jeux Olympiques en accord avec son club du FC Barcelone, l’impressionnante vague de forfaits (Luis Gustavo, Rafinha, Ederson, Douglas Costa, Ricardo Oliveira et Kaká), mais aussi et surtout, le but illicite marqué par le Pérou. Raul Ruidiaz ayant marqué de la main, sa réalisation n’aurait pas dû être accordée et le Brésil aurait pu obtenir un match nul qui suffisait à sa qualification.

Mais au vu de la faiblesse de leur groupe, aucune circonstance atténuante ne semble dédouaner les Auriverdes et leur sélectionneur, Dunga. Déjà critiqué pour son style de jeu très défensif pour une équipe de ce niveau technique, le technicien de 52 ans avait déclenché une grosse polémique dès l’annonce de sa liste en se passant de Thiago Silva, David Luiz et Marcelo en défense. Aujourd’hui leur absences a cruellement manqué au pays du football joga bonito. A quelques semaines de Jeux Olympiques, un titre qui échappe désespérément à la Seleçao, organisés à domicile, l’avenir de l’ancien milieu de terrain sur le banc s’assombrit considérablement.

RJ 13/08/2015 ESPORTES / CONVOCAÇÃO / AMISTOSOS / SELEÇÃO BRASILEIRA DE FUTEBOL - O técnico da seleção brasileira, Dunga, anuncia a lista de convocados para os amistosos contra a Costa Rica, marcado para o dia 5 de setembro, e diante dos EUA, no dia 8, na sede da CBF, no Rio de Janeiro. Na foto, Dunga. FOTO WILTON JUNIOR/ESTADÃO

Dunga se défend et refuse de prendre ses responsabilités

“Au Brésil, on veut que tout change en deux minutes, mais dans le football, vous devez être patients”, a-t-il fait savoir après le match. “Je ne crains pas un licenciement, je ne crains que la mort”, a fini par indiquer le technicien brésilien. Pas sûr que celui-ci soit toujours là au moment du coup d’envoi des JO. Un changement de sélectionneur offrirait l’opportunité aux Auriverde de repartir sur de nouvelles bases. Surement avec les deux parisiens Thiago Silva et David Luiz…