Cambodge : un ensemble de cités médiévales découvert

1319
0
SHARE

Il s’agit d’une des plus importantes découvertes archéologiques depuis des décennies. Un ensemble de cités médiévales a été découvert au Cambodge, sur le site d’Angkor Vat.

1371465133_225914_1371466079_noticia_normalElles étaient sous nos yeux pendant des années, cachées par la végétation luxuriante de la jungle d’Angkor, mais la nature n’a pas pu dissimuler plus longtemps ces trésors historiques : des archéologues ont découvert un large complexe de cités médiévales, faites de temples, d’édifices en bois ou en chaume, d’anciens barrages, d’étangs et de carrières..

En 2012, de précédentes recherches avaient pu aboutir à la confirmation de l’existence d’une ancienne ville de temples baptisée très simplement Mahendraparvata, près du site d’Angkor Wat. Des révélations qui avaient pu mobiliser des fonds importants pour élargir le secteur, afin de mener des recherches plus minutieuses et poussées, depuis 2015. À elles deux réunies, les cités religieuses d’Angkor et de Mahendraparvata forment une ville bien plus grande que la capitale, Phnom Penh. Voilà que s’ouvre sous les yeux ravis des professionnels, une nouvelle porte sur l’histoire de ces communautés khmères, et encore maintes choses à étudier.

Dr Damian Evans discusses the implications of the LiDAR survey results with other archaeologists at Angkor Wat. Siem Reap archaeology.
Dr Damian Evans discusses the implications of the LiDAR survey results with other archaeologists at Angkor Wat. Siem Reap archaeology.

Des données inédites de ces nouvelles découvertes doivent être révélées au public ce lundi 13 juin 2016 à Londres, à la Royal Geographic Society, par l’archéologue australien Damian Evans.

Le lidar, matériel high-tech performant

Ces trouvailles magiques sont dues en partie au lidar : un engin sophistiqué qui pratique la télédetection par laser.
« Le lidar a révélé tout d’un coup un paysage urbain tout Capture d’écran 2016-06-13 à 14.16.55entier, d’une complexité étonnante. Depuis dix ans, on marchait sur tout ça, on le survolait, et on ne voyait rien à cause de la végétation », a trépigné Damian Evans. Selon l’expert, le laser a également détecté d’autres villes médiévales dans des régions proches d’Angkor, moins urbanisées, mais où l’influence de la capitale bouddhiste fut la même.