SHARE
Republican presidential candidate Donald Trump speaks during a campaign stop in Council Bluffs, Iowa, Tuesday, Dec. 29, 2015. (AP Photo/Nati Harnik)

Le candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump a estimé que les Français, dont le pays est «totalement» gangréné par le terrorisme, feraient l’objet de contrôles plus poussés pour pouvoir entrer aux États-Unis s’il était élu, dans une interview diffusée dimanche.

Le milliardaire était interrogé par NBC sur un éventuel élargissement de sa proposition visant à restreindre l’entrée aux États-Unis des ressortissants de pays «mis en péril par le terrorisme». «Je vais dévoiler dans les semaines à venir une liste des pays» concernés, a-t-il déclaré. «Nous avons des problèmes avec l’Allemagne et nous avons des problèmes avec la France», deux pays qui ont subi en juillet des attaques revendiquées par le groupe Etat islamique.

Face à l’assertion du journaliste évoquant des pays comme la France «mis en péril par le terrorisme», l’homme d’affaires a répondu: «Ils le sont totalement». «Et vous savez pourquoi ? C’est leur faute. Parce qu’ils ont autorisé des personnes à venir sur le territoire», a-t-il avancé. Le candidat à la présidentielle américaine a plusieurs fois répété ses appels pour des «enquêtes poussées» sur les citoyens de ces pays et avait été très critiqué, y compris dans son propre camp, pour sa proposition de bannir l’entrée des États-Unis aux musulmans du monde entier. «Souvenez-vous de cela», a-t-il prévenu dimanche. «Notre Constitution est fantastique. Mais elle ne nous donne pas le droit de nous suicider, OK ?»

Bourillon Jessy