SHARE

Pour le 3ème tour préliminaire de la Ligue des Champions, Fenerbahçe reçoit Monaco ce soir au grand stade Sukru Saracoglu. Le club turque n’a pas disputé de matchs européens depuis 5 ans pour des matchs truqués.

C’est sous un climat tendu que se jouera cette rencontre. L’état d’urgence a été instauré pour trois mois en Turquie. Dans les journaux, il ne parque d’arrestations, confessions, confiscations… Et si cela ne suffisait pas, L’AS Monaco a demandé des mesures de sécurité plus renforcées. Le club a même adresser une lettre au ministère de l’intérieur turc.

“Ce genre de demande est courant entre clubs. Nous avons pris des dispositions, tout se passera normalement. Après tout, la France a organisé l’Euro 2016 sous état d’urgence. En quoi notre état d’urgence est-il plus inquiétant ?” a répondu Cagatay Kilic, ministre de la jeunesse et des sports.

Ce match est classé à haut risque avec les problèmes en Turquie mais aussi avec les supporters connus pour être rendez-vous concernant l’ambiance. Mais ces derniers se plaignent. En cause : les prix des billets trop élevés à leur goût, soit 40€ la place. Un peu excessive pour un match de reprise des deux équipes.

Les forces de l’ordre seront doublés et mobilisés pour que cette rencontre se déroule dans les meilleurs conditions possibles.