Saint-Etienne-du-Rouvray : le deuxième homme identifié

Saint-Etienne-du-Rouvray : le deuxième homme identifié

1666
0
SHARE
L'église de Saint-Etienne-du-Rouvray

Le deuxième tueur de l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray a été identifié ce jeudi 28 juillet 2016. Il s’agit de Abdel Malik Nabil Petitjean, fiché S depuis juin 2016.

Il avait 19 ans et avait tenté de rejoindre la Syrie, comme le premier identifié Adel Kermiche. Les deux jeunes hommes avait fait irruption mardi 26 juillet dans l’église de la commune près de Rouen, prenant en otage 5 personnes. La BRI était intervenue mais le prêtre Jacques Hamel, 86 ans et présent sur place, avait été égorgé.

Au contraire de Kermiche, Petitjean n’avait aucune condamnation et la justice ne disposait pas de ses empreintes ADN. Cependant, le nom était déjà avancé dans l’enquête depuis hier : une perquisition chez Kermiche avait permis de retrouver une carte d’identité correspondant au profil de Petitjean. Il avait tenté de rejoindre la Syrie depuis la Turquie en juin, ce qui lui avait valu le fiché “S”. Plusieurs perquisitions ont été faites dans l’entourage du terroriste, notamment chez sa mère en Savoie. Trois proches familiaux de Abdel Malik Nabil Petitjean ont été mis en garde à vue depuis mercredi afin de recueillir plus d’éléments sur le profil de ce dernier.

Une étrange ressemblance

L’homme nouvellement identifié ressemblerait fortement à un suspect recherché depuis le 22 juillet. Cette personne serait “prêt(e) à participer à un attentat sur le territoire national” selon une note de l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste qui avait reçu des informations d’un service étranger. Une photo l’accompagnait sans aucun nom.

Par ailleurs, deux jours après le 24 juillet, une autre perquisition fait retrouver aux autorités, selon une source proche de l’enquête, une vidéo sur téléphone où un homme ressemblant à Petitjean glorifiait l’Etat Islamique.

Aurélie Robert