SHARE

Escape Game, le phénomène de mode des jeux d’évasion grandeur nature.

Nouvelle activité en vogue, les Escape Games poussent comme des champignons. Le principe: une heure pour résoudre une énigme et ressortir de la pièce dans laquelle vous êtes enfermés.
Et même si en pleine période estivale, la chaleur écrasante se fait ressentir sur la capitale, le succès fulgurant est au rendez-vous pour ces jeux d’évasion grandeur nature.

Un phénomène de Tokyo à Paris

Tout droit importés du Japon il y a 2 ans, les escape games font l’unanimité. Au départ, il n’y a que 2 enseignes dans la capitale. On en compte aujourd’hui 24 à Paris (et plus de 200 dans toute la France), proposant chacune en moyenne 3 thématiques différentes.

Il existe des franchises importées d’Europe de l’Est pour la plus part comme à l’ANTICHAMBRE (franchise de CLAUSTROPHOBIA en Hongrie) ou FOX IN A BOX (franchise de ROOM ESCAPE en Serbie), mais également des conceptions d’énigmes originales comme chez THE GAME, à la LOCK ACADEMY, ou chez EPSILON ESCAPE que vous ne retrouverez nulle part ailleurs. Tout est pensé et créé de A à Z, de l’histoire, en passant par les décors et les énigmes.
Le succès de certains poussent les concepteurs à « franchiser » leurs enseignes, comme PRIZONERS, et à s’étendre dans le reste de la France.

Une activité insolite…

Sur TripAdvisor les Escapes Games arrivent en première ligne des activités de divertissement à faire à Paris, avant le cinéma. En tête de liste nous retrouvons THE GAME, HINT HUNT et ONE HOUR.

THE GAME est considéré comme l’un des meilleurs escape games de Paris selon le site de voyage. L’accueil y est chaleureux. Dès l’arrivée sur les lieux, le game-master (ou maître du jeu) accompagne le groupe de joueurs (entre 3 et 5 personnes) : il brief plus en détails sur la « mission » à effectuer durant la prochaine heure et suit l’équipe pendant l’aventure. Une fois enfermé dans la pièce, on se retrouve dans de véritables décors de cinéma. Il va falloir fouiller, communiquer, faire preuve de sang-froid et d’esprit d’équipe pour espérer ressortir victorieux. Fort heureusement, le maitre du jeu garde un oeil sur ses joueurs et n’hésite pas à leur donner un coup de main en cas de besoin.

…qui conquiert le coeur de tous

Même si certains sont sceptiques quant à ce concept un peu « geek », il n’en demeure pas moins qu’à l’issu de leur session de jeu, ils ne pensent qu’à une chose: en faire un autre.

« On sort des loisirs habituels comme le cinéma, où on va être passifs, explique Maxime David co-fondateur de THE GAME. « Ici, on se retrouve au coeur d’une histoire et tout le monde peut se projeter, c’est très grand public. La nouveauté plait car on est sur un nouveau type de loisir participatif. »

Chez THE GAME, le succès est tellement grand que la société de développement et de distribution de jeux vidéos UBISOFT à fait appel à eux afin de créer une mission spéciale « ASSASSIN’S CREED », tirée du jeu du même nom.

Prix variables, pour une équipe de 3 à 5 personnes, comptez environ 100€ par session.

Marie Lefranc