SHARE

L’application Cypheme a été créée pour réduire la contrefaçon en permettant aux clients de différencier un article original d’une version contrefaite. Cette start-up basée à Shenzen en Chine a imaginé un système combinant des étiquettes uniques et une application capable de les reconnaître.

CYPHEME

La contre-façon, un fléau de la société

Aujourd’hui, la contrefaçon des produits alimentaires ainsi que des médicaments fait environ 700 000 victimes par an. C’est 200 000 de plus que la Malaria. Dans certains pays, notamment en Afrique, plus de la moitié des médicaments en circulation ne sont pas originaux. A l’échelle mondiale, ce trafic serait le plus important, devant la prostitution et la vente de marijuana.

 

Cypheme

Une solution unique et sure

Cypheme a été mis au point afin de lutter contre ce marché clandestin. Des étiquettes spéciales sont proposées aux entreprises souhaitant garantir l’authenticité de leur produits, que ce soit des médicaments, de la nourriture ou bien des vêtements. L’appareil photo des smartphones combiné à l’application mobile permet de vérifier la structure du papier et de reconnaître ou pas l’étiquette, qui aura au préalable été scannée par Cypheme. Ce processus repose sur la structure du papier qui est unique pour chaque feuille. Les étiquettes nepeuvent donc pas être reproduite ni réutilisée car elles sont placées à des endroits stratégiques et se déchirent lors de l’ouverture d’un colis, d’une bouteille, d’une boite, …

Cette application est donc un moyen fiable et efficace de savoir si les produits sont ou non des contre-façons. Cypheme assure une sécurité pour le client mais aussi pour l’entreprise.

Héloïse Thebault