Mossoul : Opération reconquête contre l’Etat Islamique

1835
0
SHARE
060518-N-6901L-022 (May 18, 2006) Mushahda, Iraq.Iraqi tanks from the Iraqi Army 9th Mechanized Division pass through a highway checkpoint on their way to Forward Operating Base Camp Taji, Iraq..U.S. Navy photo by Photographer's Mate 1st Class Michael Larson. (RELEASED)

Lundi 17 octobre 2016, les forces irakiennes, soutenues par la coalition internationale, ont lancé l’offensive afin de reprendre la ville de Mossoul, le dernier grand fief de l’Etat Islamique en Irak. C’est plus de 30 000 soldats qui sont partis à la reconquête de la deuxième ville du pays.

Le Premier ministre irakien, Haider Al-Abadi a annoncé officiellement le lancement de l’offensive à la télévision irakienne au milieu de la nuit du dimanche 16 au lundi 17 octobre. Mais cette bataille se prépare depuis des mois avec l’aide de la coalition internationale antijihadiste, dirigée par les Etats-Unis et composée de 60 pays. La reprise de Mossoul, qui est tombée aux mains de l’EI en juin 2014, est annoncée par la coalition depuis le printemps 2015 mais c’est la première fois que des troupes armées y sont envoyées.

Une reprise d’ici la fin de l’année ?

Les Etats-Unis se sont fixés pour objectif de récupérer la ville de Mossoul d’ici la fin de l’année 2016. Les combats devraient durer plusieurs semaines ou mois. Les forces armées sur le terrain seront soutenues par des frappes aériennes de la coalition internationale. Cependant, on redoute de nombreux attentats suicides de la part des jihadistes qui seraient entre 3000 et 4500 à occuper Mossoul. D’autre part, la reprise de la ville pourrait donner lieu à des attentats au Moyen Orient mais aussi dans le monde entier.

L’EI perd du terrain

Depuis quelques mois, l’organisation Etat Islamique s’est vu forcer de reculer et a considérablement réduit son territoire. Mais il ne faut pas crier victoire trop vite. En 2014, les Etats-Unis aidés par les tribus sunnites d’Irak avaient déjà réussi à faire reculer l’organisation. Puis Daesh avait enchaîné les victoires et réussi à reprendre la ville de Mossoul. Il ne s’agit donc pas uniquement de reprendre le contrôle de Mossoul mais aussi et surtout d’aider  ces régions sensibles à installer un gouvernement stable capable d’unifier la population.

Héloïse Thebault