SHARE

L’attaque de Londres du 22 mars 2017 où 3 personnes ont perdu la vie a été revendiqué par DAESH

Mercredi 22 mars 2017, un an jour pour jour après les attentats de Bruxelles, la ville de Londres a été frappée à son tour par une attaque terroriste.

L’attaque de Londres, a été perpétrée par un homme, fonçant dans la foule à bord d’un véhicule et a fini sa course meurtrière sur les grilles du parlement où le terroriste s’est jeté sur un officier de police en le tuant au couteau. L’homme qui avait prêté allégeance à l’Etat Islamique a été abattu par les forces de l’ordre britannique.

Cette nouvelle attaque terroriste a été revendiquée jeudi 23 mars 2017 par l’Etat Islamique (DAESH), le groupe terroriste se venge des frappes de la coalition en Irak et en Syrie. L’assaillant radicalisé a tué à l’aide de sa voiture un homme et une femme sur le pont de Westminster et le policier âgé de 48 ans devant le parlement. 24 heures après cet acte barbare on compte une quarantaine de personnes blessées dont deux jeunes français venus avec leur classe pour découvrir la capitale anglaise.

Ce mode opérationnel d’attaque à Londres rappelle ceux de Nice le 14 juillet 2016 et en Allemagne en décembre dernier. Scotland Yard et le gouvernement de Theresa May n’ont pas rendu publique l’identité du terroriste. L’enquête progresse, 7 personnes ont déjà été arrêtées à Londres et à Birmingham.