SHARE

Qui sont les 500 frères, ce collectif d’hommes cagoulés qui dénonce l’insécurité en Guyane ?

Ce collectif d’hommes entièrement vêtus de noir et cagoulés, multiplie les actions pour dénoncer l’insécurité qui règne en Guyane. Les 500 frères revendiquent une action non-violente. Ils sont devenus un des piliers du grand mouvement social dont la Guyane est confrontée depuis une semaine. En ce lundi 27 mars 2017, la grève générale est entrée en vigueur.

Habillés d’un pantalon, d’un t-shirt et d’une cagoule noire les 500 frères ont pris naissance à la mi-février suite à la mort d’un homme tué dans les rues de Cayenne. Depuis le collectif multiplie les actions pour dénoncer l’inefficacité des services de l’Etat contre la délinquance. La Guyane est le département de France où l’on compte le plus fort taux d’homicide, 42 en 2016 pour 252 000 habitants. “Les 500 frères” demandent à s’entretenir avec le premier ministre Bernard Cazeneuve, qui l’aura répondu par une allocation ce lundi et enverra le ministre de l’Outre-mer et des représentants en fin de semaine.

Le collectif des “500 Frères” fait plusieurs propositions pour faire revenir la sécurité en Guyane : l’éradication des squares, le maintien d’un escadron de gendarmerie affecté en renfort, le renvoi des criminels étrangers dans leur pays (50% des prisonniers en Guyane).

Qui sont "les 500 frères" ?

Qui sont les membres du collectif "les 500 frères" qui animent les manifestations en GUYANE ?Réponse avec Marie-Pierre Courtellemont et Mady Azor-Diawara

Posted by Les JT du week-end de France 3 on Sunday, March 26, 2017

Amaury de Laurens