SHARE

La coalition internationale a lancé une frappe contre un dépôt d’armes chimiques de Daech

Mercredi 12 avril 2017, la coalition internationale a frappé un dépôt d’armes chimiques de l’Etat Islamique à Deir ez-Zor. L’assault a fait des centaines de victimes et l’attaque prouve que Daech possède des armes chimiques.

Ce raid aérien de la coalition mené par les Etats-Unis a provoqué l’intoxication d’une centaine de personnes dont un bon nombre de terroristes selon l’Etat-major syrien. Cette frappe a déclenché un nuage de fumée blanche puis jaune à l’emplacement des bombardements ce qui témoigne d’une forte présence de produits toxiques. Cet événement prouve que les terroristes de l’Etat Islamique et du Front al-Nosra sont en possession d’armes chimiques et capables de les utiliser. Ce raid prouverait que les troupes gouvernementales n’ont pas d’armes toxiques dans leur arsenal.