Les handicapés: 3 fois moins de chances d’avoir un accès à l’emploi

601
0
SHARE

D’après la dernière enquête de la Dares, les handicapés ont trois fois moins de chances d’avoir un emploi. Sur le marché du travail, les personnes possédant un handicap ne bénéficie pas d’une assez grande reconnaissance administrative. 

3 fois plus difficile pour les handicapés

Les handicapés sont souvent lésés par notre société que ce soit en politique, dans le quotidien ou encore dans le monde du travail. Publié ce mercredi, la dernière enquête du ministère du Travail montre que les travailleurs handicapés ont  de grandes difficultés pour avoir accès à un emploi stable.

Des conditions de travail compliquées

Selon ce bilan de 2015, parmi les 2,7 millions de personnes bénéficiants du titre d’handicapé, seulement 43% seraient actifs, dont 35% en emploi et 8% en recherche d’emploi. Les personnes souffrant d’handicaps occupent généralement un emploi d’ouvrier non qualifié et sont très rarement cadre. Ils se retrouvent souvent en situation de sous-emploi et plus souvent ils travaillent à temps partiel. Les licenciements des handicapés répondent en général à un autre critère que le déficit économique de l’entreprise. Ils vivent une discrimination de la part des employeurs.

Et côté chômage?

Leurs périodes de chômages sont également plus longues que la moyenne. Les recruteurs acceptent plus difficilement de prendre une personne handicapé malgré le fait que les entreprises ont un quota à respecter. Les personnes handicapées, demandeur d’emploi depuis au moins un an atteint environ 63%. Pour certaines personnes handicapés, l’ancienneté du chômage peut dépasser 3 ans pour près de 28% d’entre elles.

Maryann Lorcet