SHARE

Du dirigeable à l’avion solaire : le Salon aéronautique du Bourget

Il a fallu moins d’une centaine d’année pour passer du ballon dirigeable (« La France » de Charles Renard et Arthur Krebs en 1884 et « Zeppelin » en 1900) au premier vol supersonique « Concorde » en 1969.

Alors combien faudra-t-il d’année entre le premier vol d’avion solaire « Solar Impulse » en 2010 et celui d’un avion solaire commercial ?

Les éléments de réponse se trouvent au Salon aéronautique du Bourget dont la prochaine édition se déroulera à Paris-Le Bourget du 19 au 25 juin prochains.

Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace (SIAE) – c’est son nom exact – réunira de nouveau l’ensemble des acteurs de l’industrie mondiale autour des dernières innovations technologiques.

Les quatre premiers jours du salon seront réservés aux professionnels suivis de trois jours pour le Grand Public.

C’est l’une des plus importantes manifestations internationales de présentation de matériels aéronautiques et spatiaux, si ce n’est la plus importante.

Connu des anglophones sous le nom de Paris Air Show1, il est organisé tous les deux ans (années impaires), en alternance avec le Salon aéronautique de Farnborough en Angleterre.

Les débuts… au Grand Palais

Le premier « Salon de la locomotion aérienne » – c’était son nom – s’est tenu au Grand Palais à Paris en septembre 1909.

Dès le mois de décembre 1908, une section « réservée aux choses de l’air » était créée dans le cadre du salon de l’automobile !

Bien que toujours associé au Salon de l’automobile, la manifestation devient la première exposition internationale de la locomotion aérienne, première manifestation purement aéronautique, marquant les débuts de l’industrie aéronautique en France.

Pour sa première édition étaient présentés une quarantaine d’aéronefs dont le Blériot XI qui avait réalisé deux mois plus tôt – le 25 juillet – la première traversée de la Manche, exposé au centre de la galerie.

Le salon connut un succès immédiat : plus de 380 exposants dont 115 dans la construction ou la fourniture d’équipement aéronautique et plus de 100 000 visiteurs !

Le salon va, jusqu’au début de la Première Guerre mondiale, se tenir tous les ans, au Grand Palais jusqu’en 1951 et c’est depuis 1953 qu’il se tient intégralement au Bourget.

Les dates : 19 au 25 juin 2017

Fort de ses 2 300 exposants internationaux, 150 000 visiteurs professionnels, 30 pavillons nationaux et près de 300 délégations officielles, le Salon du Bourget reste donc le plus grand salon au Monde et le rendez-vous incontournable pour l’ensemble des professionnels de l’aéronautique et du spatial.

Chiffres clés du salon (salon 2015) :

2 303 exposants internationaux

150 000 visiteurs professionnels

200 000 visiteurs grand public

130 000 m² d’exposition commercialisés (Halls, chalets, surface extérieure)

150 aéronefs en présentation aérienne et en exposition

296 délégations officielles venant de 100 pays

4 300 journalistes du monde entier

130 milliards de commandes signées

Informations pratiques

Journées réservées aux professionnels : du lundi 19 au jeudi 22 juin 2017.

Journée « étudiants » : vendredi 23 juin 2017 (Entrée gratuite sur pré-inscription)

Journées ouvertes au grand public : Vendredi 23, Samedi 24 et Dimanche 25 juin 2017

Horaires : 8h30 – 18h00

Légendes (photos Olivier THIBAUD) :

1 – Salon Aéronautique

2 – La Patrouille de France

3 – Spirit Of St Louis de Charles Linbergh

4 – DC3 Air France

5 – Solar Impulse, premier avion solaire, au dessus du Bourget

6 – Bertrand Picard, pilote de Solar Impulse

7 – Carnet de vol de Jean Mermoz

8 – Yannick Philip (g.), propriétaire de l’Hôtel de La Poste à Saint Louis du Sénégal où faisait escale Jean Mermoz et Catherine Maunoury (d.), présidente de l’Aéro Club de France.

Olivier Thibaud