Yummy : Une larve infectieuse dissimulée dans les sushis

3525
0
SHARE

Une équipe de médecins portugais pointe les risques que présente la consommation de poissons crus dans un rapport récemment publié dans le British Medical Journal, une revue médicale en ligne. Manger des sushis pourrait causer de sérieux problèmes de santé. 

« J’adore les suuuuushis »

Un petit creux ? Sushis. Une grosse faim? Sushis. Toutes les excuses sont bonnes pour commander Japonais! Sauf qu’il va sérieusement falloir penser à se calmer sur les sushis. Ce mets japonais est particulièrement populaire en Europe et généralement considéré comme sain. Mais le poisson cru qui le constitue pourrait abriter une larve parasite entraînant des infections. Bien connue au Japon, cette larve dissimulée dans les sushis s’observe de plus en plus en Europe. Tout de suite moins Yummy!

Les médecins ont pu déceler cette infection à Lisbonne, en soignant un patient souffrant d’intenses douleurs abdominales. Un homme de 32 ans (au mode de vie décrit comme « sain ») s’est en effet présenté à l’hôpital Luz de Lisbonne, en se plaignant de douleurs gastriques et de vomissements, accompagnés d’une légère fièvre. Après avoir réalisé une endoscopie, ils ont rapidement réalisé qu’il était infecté par cette infection. Une maladie causée par l’ingestion de larves parasites présentes dans certains poissons, comme le saumon ou le hareng. Après un rapide entretien avec l’homme, il a expliqué avoir ingurgité des sushis la veille.

Attention, après avoir vu ces images des larves parasites prises par l’équipe de médecins portugais, vous ne voudrez plus jamais manger de sushis, vous êtes prévenus.

Les symptômes se manifestent généralement à travers des crampes abdominales, des vomissements, de la fièvre et provoquent parfois même une inflammation. Cette contamination parasitaire est appelée l’anisakiase, toute droit tiré du nom des petits vers parasites : anisakis.

En s’appuyant sur plusieurs études, les médecins précisent que cette infection n’est pas uniquement provoquée par l’ingestion de sushi. Les anchois présenteraient également les risques du même type d’infection. Le traitement ne se faisant que par endoscopie ou intervention chirurgicale, il faut donc être très vigilant avant d’ingurgiter du poisson cru. Ce type d’infection pourrait se multiplier en Europe, notamment à cause de la multiplication des enseignes à sushis ces dernières années. Heureusement, elle n’est que peu dangereuse, mise à part quelques symptômes désagréables, elle ne présente pas de grand risque pour la santé. Alors, on se fait un Jap’ ?

Chloé Parisse