SHARE

L’animateur, Cyril Hanouna est dans la tourmente depuis qu’il est accusé d’homophobie dans TPMP. Le CSA veut sévir l’émission pour son canular déplacé. 

Le canular qui tombe à l’eau

Si vous avez raté ce moment buzz, vous pouvez le rattraper ci-dessous:

L’animateur a donc piégé un homosexuel à la recherche d’un partenaire. Cette séquence n’a bien évidemment pas plus à tous les téléspectateurs, certains ont même trouvé ça honteux. D’autant que ce fait s’est produit au lendemain de la journée internationale contre l’homophobie.

La séquence n’est pas près de de se finir

Cyril Hanouna, ce dimanche 21 mai, dans le Journal du dimanche a confirmé son intention d’attaquer le Conseil Supérieur de l’audiovisuel à propos de la polémique créée autour de cette fameuse séquence. Le CSA a déclaré avoir reçu plus de 17.800 plaintes après la diffusion de ce canular, le jeudi 18 mai 2017.

Selon l’animateur du plus grand Talk Show français, le CSA aurait poussé les téléspectateurs, ainsi que les internautes à témoigner contre son émission. Il a également déclaré “C’est nul d’essayer de faire parler d’eux (le CSA) sur le dos d’une cause”. En effet, selon les propos de Cyril Hanouna estime que certains membres du CSA “ont utilisé Twitter pour faire du buzz sur cette affaire en rameutant des protestataires”.

Vendredi 19 mai 2017, l’animateur de C8 a tenu à s’expliquer sur cette affaire. Il s’est dit “blessé” par les accusations d’homophobie, rajoutant: “C’est tout ce que je combats depuis des années. C’est à l’opposé de ce qu’est TPMP”.

Le directeur général des antennes de Canal+, Gérald-Brice Viret, soutien ses employés, il a déclaré dans le Figaro: “Le CSA ne doit pas appeler à témoigner. Ce n’est pas un média. Il y aura une discussion à ce sujet, comme on en a sur plein d’autres sujets”.

De la part du CSA, l’émission de Cyril Hanouna ne mérite pas de traitement de faveur: “Nous procédons toujours de la même manière lorsque nous sommes largement interpellés. Le CSA est une instance rigoureuse, Cyril Hanouna ne fait pas l’objet d’un traitement spécifique.”

Le buzz de cette séquence est donc loin d’être fini…