SHARE

 

Harper’s Bazaar est le célèbre magazine féminin d’origine américaine, véritable institution de la mode depuis un siècle et demi.

C’est le plus ancien existant toujours : il a été créé en 1867 par Harper & Brothers !

Alors pour fêter ces 150 ans d’existence est publié un superbe ouvrage abondamment illustré et portant pour titre « 150 years, the greatest moments »

Et pour la France – donc à Paris – Glenda Bailey, rédactrice en chef depuis 2001 de Harper’s Bazaar, a choisi le fameux magasin Colette de la rue Saint Honoré pour signer l’ouvrage en question.

Outre les États-Unis où le magazine est la plus ancienne publication concernant la mode, Harper’s Bazaar est diffusé dans plus de 30 pays. Les éditions européennes les plus anciennes sont celles britannique et italienne. Une version française a été envisagée, éditée par le Groupe Marie Claire, puis abandonnée.

Colette : un concept unique !

Ouverte le 20 mars 1997 par Colette Roussaux et sa fille Sarah Andelman, diplômée de l’École du Louvre et actuelle directrice artistique de la boutique, son concept est d’être le point de rencontre entre la mode, le parfum et le design, la musique et l’édition, la photo, la beauté et les hautes technologies. On peut y trouver également toutes sortes d’objets (jusqu’à une voiture) ou d’expositions, avec des produits en édition limitée ou série exclusive.

La boutique, qui s’étend sur 700 m2 répartis sur trois niveaux, et disposant d’un bar à eaux (« water bar – restaurant ») au sous-sol, a été dessinée par l’architecte français Arnaud de Montigny; son aménagement intérieur change toutes les semaines, ainsi que les vitrines. Elle emploie actuellement une centaine de personnes. Colette a été entièrement rénovée en 2014. Elle exploite en parallèle un site de vente en ligne.

Régulièrement, la boutique s’associe avec des marques comme Chanel, à Paris, Gap, à New York, ou Comme des Garçons à Tokyo, pour créer des magasins éphémères.

Olivier Thibaud