SHARE

Alors que des supporters s’étaient rassemblés à Turin pour suivre la finale de la Ligue des champions samedi 3 juin, une explosion de pétard a provoqué la panique dans la foule. La police fait état d’un millier de blessés. 

C’est à dix minutes de la fin du match opposant la Juventus de Turin et le Réal Madrid qu’ont explosé des pétards place San Carlo à Turin, accompagnés de cris de personnes évoquant une bombe. Des milliers de supporters turinois s’y étaient rassemblés pour suivre le match: mille personnes ont été blessées suite aux scènes de chaos occasionnées, a déclaré la police italienne.

La foule, prise de panique, s’est mise à courir avant de se heurter aux barrières de sécurités et aux bâtiments entourant la place, où des écrans géants avaient été installés. Sur les mille blessés, deux sont graves, la plupart des blessures étant dues à des chutes par terre ou à des débris de verre sur le sol.

https://www.youtube.com/watch?v=yskAFRzVUEE

Des affaires abandonnées

Dans la panique, la plupart des personnes ont laissé derrière eux sacs, chaussures… Des débris de verre recouvraient le sol également, selon des images de télévision.

Le calme a rapidement refait surface place San Carlo. Des centaines de tifosi (supporters) de la Juve, déjà sonnés par la défaite 4-1 de leur équipe face au Réal Madrid, sont revenus pour tenter de récupérer leurs affaires, dispersées sur le sol.

Mauvais souvenirs

Pour certains des plus anciens tifosi, cette scène a rappelé la tragédie survenue en 1985 au stade du Heysel, là aussi lors d’une finale de Ligue des champions. Dans un mouvement de foule, 39 personnes, la plupart italiennes, avaient perdu la vie avant le début du match face à Liverpool.

Depuis Cardiff, l’entraîneur de la Juventus Massimiliano Allegrio a eu une pensée pour les supporters. “Nous espérons que les fans de la Juventus vont bien et qu’il n’y a pas trop de blessés” a-t-il déclaré à l’issue de la rencontre.

Pierre MORIN