SHARE

Instagram et ses photos quotidiennes qui nous déprime, nous énerve mais qu’on ne peut pas s’empêcher de regarder. Le célèbre réseau social n’est pas ce qu’il y a de mieux pour notre estime de soi.

Parfait pour avoir l’impression de ne pas avoir un corps harmonieux

On ne peut pas s’en empêcher même si cela nous fait du mal. Pendant des heures on regarde les photos de mannequins ou de femmes avec un corps de rêve en se répétant et pourquoi pas nous ? Mais il faut bien se souvenir que tout n’est pas rose derrière ces photos. Finalement que connaissons-nous des personnes postant ses photos ? Peut-être que la jeune femme au corps de rêve qu’on regarde ne s’alimente presque plus pour ressembler à ses idoles et pouvoir poster ces quelques clichés d’elle la mettant en valeur. Et surtout cette photo ne signifie pas qu’elle soit heureuse et ne veut pas dire non plus qu’elle n’a pas de complexe.

Il ne faut pas oublier qu’aucun corps n’est parfait, mais aucun corps n’est moche non plus. La beauté réside dans l’unique et chaque corps est unique. Envier un corps, qui bien souvent n’est pas de la même morphologie que nous ne fait que renforcer une mauvaise estime de soi qui n’a pas lieu d’être.

Le célèbre réseau social est encore plus nocif pour les adolescents qui se lancent dans des objectifs irréalisable dans le seul but d’avoir le corps que les diktats d’Instagram montre comme étant parfait, à savoir posséder un écart entre les cuisses ou encore avoir les côtes visible. Mais ces particularités qui sont présentées comme normale pour être bien foutu ne s’adaptent pas à toutes les morphologies et surtout reflètent bien souvent une sous alimentation.

Une lueur d’espoir dans les entrailles du diable

Comme chaque chose mauvaise possède son opposé, il y a également un espoir pour Instagram. Depuis quelques temps déjà des hashtags et des photos naturelles pointent le bout de leur nez pour redonner espoir aux personnes fréquentant le réseau social. Vous pourrez voir des jeunes femmes montrant que malgré un corps qui parait mince et en adéquation avec les magazines de mode, elles ont elles aussi des bourrelets ou de la cellulite et que c’est beau et naturel.

Certaines stars s’y mettent aussi en se montrant naturelle et surtout en laissant voir que les photos ne sont pas toujours le digne reflet de la réalité. Les blogueuses s’ouvrent de plus en plus sur le sujet, parlant de cellulite ou de complexes qu’elles ont. Cette nouvelle ouverture laisse présager que l’apologie de la maigreur qui étaient jusque là très présent laisse place petit à petit à une acceptation du corps humain tel qu’il est et surtout à la mise en avant du naturel et non retouchés.

Tout n’est pas moche au pays d’Instagram, il faut juste savoir trier parmi les informations et ne plus se faire avoir pas les clichés retouchés qui arrivent dans notre fil d’actualité. Et surtout ne plus laisser des photos nous saper le moral à propos de notre corps. Souvenez-vous que tous les corps et toutes les morphologies sont belles.

Manon Anger