SHARE

Près d’un demi-siècle après la sortie du célèbre titre “Imagine” de John Lennon, l’artiste japonaise Yoko Ono vient d’être reconnue co-auteur. Ce titre recevait, mercredi soir, le titre de “chanson du siècle” lors d’une cérémonie de la National Publishers Association.

Hymne d’espoir

L’artiste japonaise était invitée ce mercredi, à New-York, à la cérémonie National Music Publishers Association. Alors qu’elle montait sur scène avec son fils, Sean Lennon, pour recevoir le prix de la chanson du siècle, les organisateurs en ont profité pour annoncer que Yoko Ono verrait désormais son nom accompagner celui de John Lennon, en tant que co-auteure d’Imagine. Depuis 2015 et les attentats qui ont frappé Paris, la chanson est devenue un hymne d’espoir, entonné notamment par Madonna ou Coldplay.

Inspirations du titre

Le thème central de cette chanson est inspiré par Cloud Piece, un poème de trois lignes d’instructions, paru dans le livre Grapefruit5 de Yoko Ono en 1964. Le tube est considéré comme une des meilleures chansons pop jamais créées. Imagine a également reçu en 1999 un Grammy Awards remis à John Lennon.

Couple emblématique

Le couple Lennon et Yoko Ono est l’un des plus emblématiques des années 1960 et 1970. Leur passion débute en mai 1968. Après une brève séparation, ils se remettent ensemble jusqu’à la mort de John Lennon, assassiné à New York le 8 décembre 1980. Le chanteur, au faîte de sa gloire, n’a que 40 ans. De son histoire d’amour avec Lennon, l’artiste japonaise désire aujourd’hui faire un film.

Lors de cette cérémonie, Yoko Ono a reçu un précieux, mais tardif, signe de reconnaissance pour celle qui a souvent été accusée par des fans d’avoir brisé le groupe des Beatles et “volé” John Lennon.

Chloé Parisse