Un étonnant volcan indonésien laisse échapper de la lave bleue

Un étonnant volcan indonésien laisse échapper de la lave bleue

1043
0
SHARE

Sur l’île de Java en Indonésie, le volcan Kawah Ijen a la particularité d’émettre de la lave bleue. Un spectacle unique causé par une forte teneur en soufre. Pour voir ce paysage magnifique, il faut le mériter et faire preuve de courage…

Un spectacle inédit

Il n’est pas des plus commun qu’un volcan projette de la lave bleue et pourtant ! C’est à l’extrême Est de l’île de Java que l’on trouve le volcan Kawah Ijen, un massif volcanique dont le cratère abrite l’un des lacs les plus acides au monde avec un pH à hauteur de 0,23. La baignade est donc forcément déconseillée sachant que la valeur la plus acide étant de 0 sur une échelle allant jusqu’à 10… L’île abrite également le fameux volcan, ce qui en fait un endroit magnifique qui attire beaucoup de curieux. Facilement observable depuis le haut du volcan, des flammes bleues turquoise se dégage et provoque un effet grandiose, que certains appellent aussi le phénomène de “feu bleu” du Kawah Ijen. En effet, en s’échappant du volcan et en passant à l’état gazeux, le soufre provoque naturellement une flamme bleue telle qu’on en voit rarement.

Un circuit dans le noir complet

Pour assister à ce spectacle, il faudra cependant s’armer de patience et de courage car ce phénomène n’est visible que la nuit ou le matin au lever du soleil. Le circuit débute par la ville la plus proche, Banyuwangi, qui se trouve à une quarantaine de kilomètres. Un fois arrivé à un endroite stratégique, il reste ensuite 4 km de marche dans le noir le plus complet, simplement éclairé par des lampes torches dont il faut s’équiper au préalable. Après ce long périple sans lumière, les touristes les plus chanceux peuvent enfin assister à un spectacle magique et quasiment unique au monde. De quoi faire le bonheur des plus curieux qui viennent visiter cette merveille de la nature et qui, à la nuit tombée, peuvent alors apercevoir les fumerolles s’échapper du cratère en formant de la lave en fusion de couleur bleue. Une récompense qui semble en valoir la chandelle !

Prêt pour la grande expédition ? Pour les intéressés, c’est par ICI !

Chloé Parisse