SHARE

Fraîchement élu député dans la 1ère circonscription de la Somme, François Ruffin, réalisateur du documentaire “Merci Patron!”, a déclaré qu’il ne touchera que le SMIC sur les 7,200 € d’indemnités mensuelles allouées à sa nouvelle fonction. 

Ce n’est pas tous les jours que l’on entend un député dire cela. François Ruffin, tout juste élu dans la Somme, a annoncé au micro de RTL face à Élizabeth Martichoux qu’il ne toucherait pas la totalité de ses indemnités parlementaires. “J’ai pris trois engagements auprès de mes électeurs” a-t-il avancé. Le premier serait donc de n’être payé qu’au SMIC durant tout son mandat.

Seul hic: l’Assemblée nationale ne peut lui reverser moins d’indemnités qu’aux autres membres. Pas de soucis pour François Ruffin, qui a déclaré qu’il reverserait donc la somme “à des oeuvres“.

D’autres engagements

Le réalisateur du documentaire social “Merci Patron!” s’est également engagé auprès de ses électeurs à mettre en place un “mandat révocable“. Pour cela, il faudrait qu’au moins “25% des inscrits dans sa circonscription” réclame son départ, auquel cas il s’exécutera.

Dernière idée avancée: constituer un jury populaire, tiré au sort, qui gèrera ses réserves parlementaires (soit 140,000 € par an). Mais François Ruffin n’aura peut être pas à honorer cette promesse, puisque le projet de loi de moralisation de la vie publique présenté par François Bayrou prévoit de les supprimer (à condition que ce projet soit adopté bien entendu).

Pierre MORIN