SHARE

Un ver plat aquatique revenu de l’espace a deux têtes.

Un événement plutôt insolite a été constaté lors du retour d’un voyage dans l’espace pour un ver plat. En effet, une planaire est revenue de son séjour au sein de l’ ISS avec deux têtes.

Des chercheurs de l’université de Tufts à Boston voulaient savoir si un séjour dans l’espace pouvait affecter la régénération des planaires. Ils ont dévoilé leur expérience sur le site Regeneration en avril dernier, rapporte Mashable.   En effet, ils ont la capacité de régénérer n’importe quelle partie de leur anatomie endommagée. Ils ont donc coupé la tête et la queue de 15 vers plats aquatiques. Elles ont ensuite été placées à bord de l’ISS dans des tubes scellés.

Cinq semaines plus tard, de leur retour de leur voyage dans l’ ISS. Les chercheurs ont constaté qu’un des 15 fragments avait régénéré une planaire avec une tête à chaque extrémité du corps. Le ver a ensuite été décapitée de ses deux têtes et surprise, le fragment du milieu a de nouveau régénéré un ver à deux têtes. Ce qui démontre que la modification du plan d’organisation du ver était permanente.

“En plus de 18 ans d’expérience dans le maintien d’une colonie de D. japonica qui comprend plus de 15.000 vers de contrôle, rien qu’au cours des cinq dernières années, les chercheurs de Tufts n’avaient jamais observé l’apparition spontanée d’une double tête”, explique l’université dans un communiqué.

Cette expérience réalisée sur les vers est importante comme nous l’explique Junji Morokuma, coauteur de l’étude, “alors que les hommes vont connaître une transition et devenir une espèce spatiale, il est important de déduire l’impact des vols spatiaux sur notre santé dans l’intérêt de la médecine et du futur de la recherche spatiale”.

Sarah NOUFI