SHARE

Trois cas ont été recensés récemment dans la région de Santa Fe, au Nouveau Mexique.

On croyait la peste d’une autre époque. La voilà qui réapparaît dans l’un des pays les plus prospères du monde : les Etats-Unis. Deux femmes et un homme ont été récemment diagnostiqués comme porteurs de la maladie dans la région de Santa Fe (Nouveau Mexique).

La maladie, qui a décimé de 25% à 50% de la population européenne XIVe siècle, est beaucoup moins répandue aujourd’hui. Quelques 20.000 cas ont été recensés au cours de la dernière décennie (dont 1.600 fatals), principalement au Congo et à Madagascar.

Les Etats-Unis pointent à la 11e place mondiale, mais il s’agit du seul pays riche de la liste. Au total, c’est une cinquantaine d’Américains qui ont été contaminés ces dix dernières années, dont sept de manière fatale. La peste est transmise par les puces des rats, chiens des prairies, écureuils, chiens… La peste pulmonaire peut aussi se transmettre d’humain à humain, par la salive notamment.

1.600 morts dans le monde de 2000 à 2009

Un homme, âgé de 63 ans, avait déjà été contaminé en début d’année. Les trois patients ont été hospitalisés dans la région de Santa Fe, au Nouveau-Mexique, rapporte le New York Times. Ils ont pu rentrer chez eux après quelques jours de soins.
La maladie est essentiellement transmise par les puces des rats. La peste pulmonaire peut aussi se transmettre d’humain à humain, par l’intermédiaire de la salive.

La plupart des cas recensés concernent la forme la moins grave de la maladie : la peste bubonique, mortelle dans 50 à 60 % des cas si elle n’est pas traitée rapidement.

Nada LAMRI