SHARE

Le réseau social au pouce bleu a révélé vendredi 30 juin sa nouvelle fonctionnalité en France. Elle servira à trouver des points de connexion Wi-Fi partout dans le monde.

Les utilisateurs français de Facebook peuvent désormais utiliser la fonction “Find Wi-Fi” pour chercher le point d’accès Wi-Fi le plus proche. Déjà lancée en 2016 dans plusieurs pays, “Trouver un réseau W-Fi” se développe dans l’hexagone. La fonction permet de pouvoir trouver facilement et rapidement du Wi-Fi où que l’on soit, surtout dans des zones où la connexion 3G/4G est faible. Elle permet également d’économiser les données cellulaires de son forfait mobile. Sous iOS, la fonction est d’ors et déjà disponible avec la dernière mise à jour de Facebook. Les propriétaires d’iPhone peuvent donc accéder à l’application, tandis que les utilisateurs d’Android devront encore faire preuve d’un peu de patience.

Une fonction très intuitive

Sur iPhone, il faudra toutefois autoriser Facebook à accéder à votre position en mode “Toujours” via les réglages (Réglages > Facebook > Réglages > Position) afin de pouvoir activer la fonction. En ouvrant Facebook, il suffit de cliquer sur l’icône aux trois barres horizontales pour afficher le menu déroulant avec les  fonctions disponibles. En tapotant sur “Trouver un réseau Wi-Fi”, une carte apparaît avec la liste de commerces à proximité qui proposent des hotspots gratuits. Pour chaque point d’accès affiché sur la carte, l’app propose d’accéder au site web du commerce en question et à l’itinéraire pour s’y rendre. La fonction prend également en compte l’heure de la journée à laquelle l’utilisateur cherche du Wi-Fi, afin de lui conseiller un établissement selon ses heures d’ouvertures.

 

 

 

 

 

 

 

Connecter la Terre entière

Avec cet outil, Facebook poursuit sa vision de connecter la Terre entière à Internet. Le réseau social créé par Mark Zuckerberg projette d’implanter des points de connexion Wi-Fi au sein de zones à forte densité démographique afin d’accélérer la circulation des données. Il projette aussi de participer à des travaux d’infrastructures dans des pays émergents pour y faciliter l’accès au web. Enfin, Facebook continue les essais de son drone géant Aquila (qui pèse 400 kg et fait la taille d’un Boing 737), dont le but est d’apporter Internet aux endroits reclus de la planète qui en sont encore dépourvues.