SHARE

L’humoriste, qui disait « avoir le cœur à gauche » en 2012, considère qu’Emmanuel Macron « donne à la France une image extraordinaire » malgré son jeune âge qui correspond plus à « une taille de chaussure ».

En plein marathon promo avant la diffusion du Marrakech du rire sur M6, mercredi soir, Jamel Debbouze a accepté de parler politique. L’occasion pour l’humoriste de donner son avis sur le nouveau président français, qu’il évoque d’ailleurs dans son prochain spectacle.

« Je dis que 39, c’est pas un âge de président, c’est une taille de chaussure ! Il est né la même année que Faudel ! », plaisante celui qui incarnait Numerobis dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre dans une interview accordée à nos confrères du Parisien.

Avant de saluer, lui aussi, « un effet Macron ». « Mais je trouve qu’il fait du bien. J’ai adoré sa poignée de main à Trump, son attitude avec Poutine, l’image qu’il donne de la France. La claque qu’il met aux misogynes, avec son couple ! Ça me plaît. »

Dans le Figaro, l’époux de Mélissa Theuriau va même plus loin :« On a la chance d’avoir un nouveau président qui donne à la France une image extraordinaire. »

 En 2012, Jamel Debbouze avait apporté son soutien à François Hollande. Un choix qu’il regrette ? « Quand (il) nous fait la déchéance de nationalité, j’ai envie de me taper la tête sur un coin de table… », reconnaît-il.