SHARE

Une jeune femme a été arrêtée en Arabie Saoudite car elle portait une mini-jupe.

Un jeune femme Saoudienne a reçu un mandat d’arrêt par les autorités du royaume Wahhabite. La raison est vestimentaire mais pas que … Elle portait une mini-jupe, jusque là, tout va bien. Sauf qu’elle déambulait dans le fort historique de la ville d’Ushayqir, une région conservatrice de Najd. Ce qui va à l’encontre des lois en Arabie Saoudite. 

La vidéo d’une jeune femme se baladant en mini-jupe, postée sur Snapchat en ce week-end de juillet a fait réagir les autorités saoudiennes qui ont arrêté la mannequin surnommée “Khulood”. Le “comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice” de Riyad, l’incrimine pour avoir pris “des photos alors qu’elle portait des habits indécents, manquant ainsi de respect et violant les enseignements de l’islam, ainsi que les traditions du pays”. En effet, les femmes sont tenues de respecter les lois promulguées par leur pays. Et en Arabie Saoudite, les femmes sont tenues de sortir en public vêtues d’une abaya noire.

Abaya noire

“Une jeune femme se baladant en mini-jupe … a fait réagir les autorités saoudiennes qui ont arrêté la mannequin”

La Commission pour la promotion de la vertu et la prévention du vice entend “adopter les mesures nécessaires contre cette transgression (de l’ordre moral), en coordination avec les autorités compétentes”, a confirmé un porte-parole de la police religieuse sur Twitter.

La diffusion de la vidéo a amené un débat entre les internautes originaires du royaume. Un hashtag réclamant que la femme Saoudienne soit jugée a été créé par ceux qui considèrent que les femmes doivent respecter le code vestimentaire du pays : «Nous respectons les lois des autres pays lorsque nous nous y rendons, les visiteurs doivent respecter celles de notre pays», écrit ainsi l’écrivain saoudien Ibrahim al-Munayif sur son compte Twitter. Un autre internaute explique «En France, le niqab est interdit [dans l’espace public] et les femmes qui le portent s’exposent à une amende. En Arabie Saoudite, porter une abaya et des vêtements couvrants fait partie des lois du royaume.»

“Un hashtag réclamant que la femme Saoudienne soit jugée a été créé”

Selon un sondage mené en 2014 et cité par le Washington Post, 63 % des Saoudiens pensent que les femmes devraient porter un niqab, et 3 % jugent approprié d’avoir la tête découverte. A noter que 47 % des sondés considèrent que les femmes devraient pouvoir être libres de choisir leur manière de se vêtir.

“47 % des sondés considèrent que les femmes devraient pouvoir être libres de choisir leur manière de se vêtir.”

Sarah NOUFI