SHARE

La nuit de jeudi à vendredi 21 juillet 2017, la Grèce a assisté à un tremblement de terre qui a fait deux morts.

Cette nuit, la terre a tremblé sur l’île de Kos en Grèce. L’échelle de richter a annoncé que le tremblement de terre était d’une magnitude de 6,7. Ce séisme a fait deux morts et une centaine de blessés. 

Selon la police, l’une de victimes est d’origine turque et l’autre suédoise. Leur identité n’est pas encore connue. Le nombre de blessés est de “120” selon le secrétaire d’Etat grec à la Marine Marchande Nektarios. Une journaliste de Kos, interviewée par la radio Skai, expliquent que les deux victimes se trouvaient dans la rue de la ville de Kos et ont été tuées par des pierres d’un vieux bâtiment qui se sont effondrées.

La secousse, de magnitude 6,7 selon l’institut géologique américain (USGS) et de magnitude 6 selon l’Observatoire d’Athènes, est survenue vendredi à 1h31 heure locale. L’épicentre du séisme, qualifié de “très fort” par l’Observatoire d’Athènes, se trouvait à 10 kilomètres au sud-est de la ville côtière turque de Bodrum et à 16,2 kilomètres à l’est de l’île grecque de Kos, selon l’USGS.

Les dégâts sont très importants, des bâtiments ont été endommagés. On y voit des toits effondrés, des magasins sans dessus, dessous. Un bateau se retrouve en pleine milieu d’une rue. Les habitants ont préféré dormir dehors, loin des bâtiments fragilisés car de possibles secousses sont encore possible.

Le séisme a été fortement ressenti en Turquie. Dans la station balnéaire turque de Bodrum, près de 70 personnes ont été hospitalisées, blessées alors qu’elles tentaient de fuir les secousses. Les autorités turques ont signalé aux habitants que de possibles répliques étaient à prévoir. Aucun décès ni dégât important n’ont été constatés en Turquie.

Sarah NOUFI