SHARE

Un robot sexuel crée en Amérique au nom de Roxxxy prêt à être violé.

Une polémique aux États-Unis a lieu concernant un robot ou plus particulièrement, une robote au nom de Roxxxy. Elle est réservée à un domaine spécifique, le sexe. Et le tollé se fait sur sa fonction “viol”. Roxxxy a la capacité de simuler cet act… Et de se laisser faire. 

Le “jouet” est fabriqué par l’entreprise américaine True Companion. Roxxxy est la neuvième version du robot sexuel de la firme.

Roxxxy propose cinq personnalités différentes  ‘Wild Wendy’ , ‘Mature Martha’ , S&M Susan’, ‘Young Yoko’ ou encore ‘Frigid Farrah’ ayant chacune leurs caractéristiques à un prix de 8600 euros.

Une robote qui propose des faveurs sexuelles au consommateur. Dotée d’une intelligence artificielle. Elle a été conçue pour interagir avec lui. Roxxxy peut  “avoir des relations sexuelles et même parler de football”. “Elle a été créée pour savoir exactement ce que vous aimez”, “si vous aimez les Porsches, elle aime les Porsches”. Des propos que l’on peut voir sur le site de la firme.

Selon le journal britannique The Independent. La personnalité de “Frigid Farrah” décrite comme  “réservée et timide” a été programmée pour émettre une résistance quand elle est touchée. Elle offre à son propriétaire la possibilité de simuler un viol. “Si vous avec une Roxxxy et que vous utilisez la personnalité ‘Frigid Farrah’ en la touchant dans un espace privé, il est plus que probable qu’elle n’appréciera pas vos avances.”

Sarah NOUFI