SHARE

La panne qui a mis la Gare Montparnasse sans dessus-dessous dimanche continue de perturber le trafic ce lundi matin. 3 trains sur 4 devraient être assurés.

La SNCF prévoit le départ de “3 trains sur 4” pour les TGV ce lundi 31 juillet. La compagnie conseille donc “de reporter” son voyage dans la mesure du possible, étant donné que les conditions en gare “ne vont pas être idéales encore aujourd’hui”. Après un dimanche sous tension, le SCNF tient à temporiser sur l’état du trafic de la journée. “Comme on va annuler quelques trains, on va en regrouper d’autres, c’est 3 trains sur 4 qu’on va réussir à faire partir aujourd’hui pour les TGV”, a assuré Rachel Picard, directrice de SNCF Voyages, au micro de France Info ce matin.

Un dimanche chaotique

Hier, dimanche 30 juillet, une panne de signalisation a provoqué l’interruption totale du trafic, en plein chassé-croisé estival entre juilletistes et aoutiens. Face à cet incident majeur, la SNCF a choisi de “privilégier la sécurité” en interrompant totalement le trafic ferroviaire. Par conséquent, une foule immense de voyageurs mécontents sont restés coincés à Paris, certains ont même passé toute la journée dans la gare du 14ème arrondissement. Les premiers trains au départ de la gare n’ont pu quitter leur quai qu’en début d’après-midi. Hier, la compagnie ferroviaire incitait déjà sa clientèle à “reporter les déplacements”. Il a fallut attendre 13h pour que la SNCF annonce une reprise “très progressive” du trafic.

Une communication laborieuse

Le bazar ambiant dans la gare qui dessert la France de la Bretagne au Sud-Ouest a été aggravé par le manque de communication du réseau ferroviaire. Des écrans noirs ou immobiles, des files d’attentes en serpentins sur plusieurs centaines de mètres jusqu’à la boutique SNCF, des voyageurs agglutinés autour des “gilets rouges”… Ce sont des milliers d’usagers qui se sont retrouvés dans l’inconnu. Lundi matin, la compagnie ferroviaire assure pourtant que “près de 32.000 voyageurs étaient arrivés à destination” dans la journée d’hier. C’est près de “85% de ceux qui avaient prévu de voyager”, précisait Rachel Picard ce matin. Au total, 60 trains ont pu circuler dimanche avant la fin de la journée et 9 ont été supprimés.

Une panne encore inexpliquée

Ce lundi matin, la SNCF n’est toujours pas en mesure d’expliquer l’origine de la panne survenue dimanche matin. “La source du problème n’est pas complètement identifiée, mais circonscrite”, précisait hier Matthieu Chabanel, directeur adjoint de SNCF Réseau, évoquant notamment “un réseau vieillissant”.