SHARE

Elu au pile ou face

Un député canadien a été élu au pile ou face. Le candidat du parti libéral, Alan McIsaac, a remporté le duel contre le candidat conservateur, Mary Ellen McInnis. Après un premier tour déjà très serré -deux voix d’écart entre les deux candidats- et la polémique du porte parole du parti conservateur, Pile_ou_FaceJeff Himelman, sur une supposée voix mal comptée, les deux candidats ont obtenu exactement le même nombre de voix au second tour soit 1173 voix chacun. Un cas rarissime, dans la circonscription de Vernon River-Stratford qui oblige le juge John Douglas à procédé au lancé de pièce.

« Ça montre à quel point chaque vote est important »

Inscrit dans la loi, le tirage pile ou face est très précis au Canada. Les candidats ne peuvent même pas choisir le côté de la pièce qu’ils souhaitent. Il est directement déterminé selon l’ordre alphabétique. Il a donc fallu remonter jusqu’à la quatrième lettre pour trouver le gagnant. Chaque vote est donc très important.

Le 32ème président des Etats-Unis, Franklin Roosevelt, avait pourtant dit un jour : « « En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. »