SHARE

Les français n’èment pas l’orthograf.

45% c’est beaucoup? C’est en tout cas la proportion de personnes qui maîtrise les règles d’orthographe de la langue française. Ils étaient 51% en 2010, et sûrement beaucoup plus il y a quelques dizaines d’années. Ecrire est devenu tellement banal dans un monde où l’écriture manuscrite rime avec passé , et où les correcteurs d’orthographe arrivent toujours plus performants et plus nombreux, que l’orthographe en prend pour son grade. Rappelons-le, l’écriture est née il y a plus de 5000 ans en Mésopotamie, et nos générations, toujours plus assistées par les écrans en tous genres sont en train de violenter, de maltraiter, de tuer l’orthographe. Mais la faute à qui? Le baromètre Voltaire révèle un niveau en baisse, surtout chez les hommes, et dans le nord.

Azerty mais pas averti

L’étude ne porte pas sur des classes sociales en particulier, ni sur des secteurs d’activité. L’âge n’est également pas pris en compte. La seule distinction faite, pour réaliser l’enquête, est le sexe des personnes interrogées. 32 295 hommes ont participé au test et 36 666 femmes. 48% des femmes maîtrisent les règles de grammaire, de conjugaison ou d’orthographe, alors qu’il n’y a que 43% des hommes, capables de faire la même chose. Les machos peuvent se rassurer, les statistiques ça ne veut rien dire.
Les textos, l’écriture rapide lors des SMS a longtemps été pointée du doigt comme l’un des responsables d’une baisse de niveau en orthographe. Les claviers AZERTY vont-ils sauver la langue de Molière? Peu de chance, lorsqu’on sait que le nombre de smartphones vendus est en constante hausse et le nombre de livres en diminution permanente. Maintenant, chers messieurs, vous êtes avertis. La prochaine fois c’est la colle.

Où sont les meilleurs et où se cachent les mauvais élèves?

Les régions les mieux classées selon le baromètre Voltaire sont les régions du sud-ouest. L’Aude, les Pyrénées-Orientales et l’Hérault se classent parmi les premiers. Léger avantage pour les départements du sud au profit des régions du nord ouest. La Franche-Comté, l’Alsace et la Picardie se retrouvent derniers du classement.

Des disparités qui s’expliquent -plus ou moins officiellement- par des différentes formations selon les régions et de surcroit différents lieux d’enseignement plus ou moins réputés. Des chiffres en baisse qui s’expliquent, eux, par des générations toujours plus connectées, qui optent pour la rapidité d’un message au profit de l’orthographe. Petit test: Comment le verbe naître se conjugue t-il à la deuxième personne du pluriel au passé simple? Le grand questionnement n’est-ce pas?