SHARE

Un second plan de sauvetage pour la Grèce ?

La pression est à son sommet aujourd’hui à Bruxelles où les ministres des Finances de la zone Euro sont en train de discuter l’approbation et les modalités d’un second plan de sauvetage pour la Grèce.

Pendant ce temps les marchés sont optimistes et le CAC 40 poursuit sa progression dans l’attente du feu vert de l’Eurogroupe. Quelles seront les conséquences du plan de sauvetage ?

130 milliards d’euros prêtés pour aider le pays à prendre le chemin du désendettement et un effacement partiel de la dette accordé par les créanciers privés pour un montant de 100 milliard d’euros afin d’éviter un défaut de paiement le 20 mars prochain, date à laquelle le pays doit s’acquitter de 14,5 milliards d’euros.

Bonne nouvelle pour les marchés, cette option ne garantit pas pour autant une sortie rapide de crise et imposera à une population démoralisée des mesures restrictives sans précédent.

Un engagement fort de la Grèce en cas de vote du plan.

En cas de vote, le nouveau gouvernement grec qui entrera au pouvoir en avril devra redoubler d’effort pour imposer au peuple des reformes de longue haleine : lutte contre la fraude fiscale intensifiée, dépenses réduites, entreprises publiques restructurées et cédées sont autant de mesures nécessaires pour que les finances de la Grèce reprennent le chemin de la prospérité et remboursent les sommes allouées.

Ces mesures ne seront pas pour autant suffisantes……Il faudra également que le peuple les respecte et que la Grèce redore son blason vis-à-vis des investisseurs.

Et dans ce meilleur des mondes, en 2020 la dette de la Grèce s’élèvera à 129% du PIB……