SHARE

Organisé sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Forum de Crans Montana a ouvert les travaux de l’édition 2016 à Dakhla, la Perle du Sud du Royaume du Maroc.

Le Forum de Crans Montana est une Organisation Internationale non gouvernementale suisse qui travaille à la construction d’un monde plus humain et plus impartial. Il s’agit également de favoriser les meilleures pratiques et d’assurer un dialogue permanent entre tous ceux qui assument de hautes responsabilités.

Les organisateurs ont placé cette nouvelle édition sous le thème de l’Afrique et la coopération Sud-Sud. L’objectif est de débattre d’une meilleure gouvernance pour un développement économique et social durable.

L'Afrique s'est donné rendez-vous à DakhlaLa cérémonie d’ouverture a été marquée par la lecture du message adressé, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, aux participants dont les chefs d’état et de gouvernement, des présidents de parlement, des ministres, ainsi que de nombreuses personnalités des mondes économique, culturel, médiatique et associatif.

Une participation mondiale de 41 pays d’Afrique, 32 pays d’Europe, 35 pays d’Asie et d’Océanie, 23 pays du continent américain et 27 organismes et institutions internationales.

La thématique retenue cadre parfaitement avec l’engagement du Royaume du Maroc en faveur du continent africain.

Outre les thèmes variés prévus au menu du programme de cette édition allant de la sécurité alimentaire à la sécurité énergétique, de la sécurité humaine à la sécurité environnementale, de l’impact de l’industrie maritime sur l’économie africaine au rôle de la coopération régionale en matière de santé publique, il est également prévu la tenue, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, d’une conférence consacrée aux Etats insulaires du Pacifique afin d’examiner, en perspective de la COP 22, le rôle de la communauté internationale dans la protection de ces pays et la préservation de leur développement.

Parmi les personnalités françaises présentes, se trouvaient Rachida Dati, Alain Juillet, Claude Guéant, Gilles Parentaux, Yannick Moreau, Jean Lassalle et l’ancien Bâtonnier de Paris Christian Charrière-Bournazel.

Benoît Duchatelet