SHARE

C’est l’incroyable histoire d’Edgar Latulip, un canadien qui retrouve la mémoire et sa mère après 30 ans d’amnésie, suite à une forte chute à la tête. Après l’accident, le jeune homme se crée une nouvelle identité.

En septembre 1986, un drame se produit à Kitchener, dans le sud de l’Ontario. Edgar Latulip, alors âgé de 21 ans, est porté disparu. Aucune trace du jeune homme n’est alors détectée, malgré les nombreuses recherches de la police locale. Sa mère, Silvia Wilson, perds espoir. Pendant 30 ans, Edgar Latulip est considéré mort.

Cependant, son destin en a décidé autrement il y a quelques semaines. Edgar Latulip possède l’âge mental d’un enfant de 12 ans lors de sa disparition, en raison d’un retard de développement cérébral. Son état de santé explique la crainte des parents du jeune homme, qui l’ont rapidement considéré mort.

Une découverte miraculeuse

Alors qu’un homme se rend chez son assistante sociale pour remplir des documents légaux à 130 kilomètres de Kitchener, des flashbacks lui éclaircissent la mémoire : il se souvient alors de son nom. Un certain « Latulip ».

L’assistante sociale prend contact avec la police, après avoir découvert un avis de disparition sur internet. Le verdict des tests d’ADN tombe : il s’agit en effet d’Edgar Latulip. Un réel choc pour les enquêteurs, qui se chargent d’informer la famille.

Pour l’officier de la police régionale de Waterloo Duane Gingerich, c’est un cas inespéré, une première dans sa carrière. « À ma connaissance, c’est le seul cas où nous avons pu retrouver quelqu’un qui était porté disparu depuis aussi longtemps » témoigne-t-il.

Le réveil après un long cauchemar

La mère d’Edgar Latulip apprend la nouvelle la semaine dernière à Ottawa, son nouveau lieu de résidence, suite à un appel inattendu d’un enquêteur de la police. Agée de 76 ans, elle est complètement bouleversée par la révélation. « Je ne savais pas quoi penser. J’en avais le souffle coupé ». confie-t-elle dans le journal The Record. « Je veux parler à mon fils et faire tout ce que je peux pour l’aider » ajoute-t-elle. Silvia Wilson n’a pas à s’inquiéter, elle retrouva bientôt son fils.
Léa FERRY.