SHARE
En plein débat sur la loi travail, Myriam El Khomri vient de lancer une campagne qui vise à lutter contre les discriminations à l'embauche. Un phénomène persistant en France.

Après une forte hausse en 2015, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé lundi soir que les actes antisémites et antimusulmans avaient baissé de 80% au premier trimestre 2016, par rapport à la même période de l’an dernier.

Si l’Observatoire national contre l’islamophobie du Conseil français du culte musulman (CFCM) avait déjà annoncé en avril un fort déclin des actes racistes envers les musulmans, les actes antisémites n’étaient quant à eux, toujours pas connus. Mais Benard Cazeneuve a annoncé lundi 9 mai 2016 que les actes antijuifs étaient eux aussi en baisse.  Un recul des discriminations, du notamment à la présence de militaire autour de nombreux lieux de cultes ( synagogue, mosquée) partout en France, depuis l’opération sentinelle, déclenchée après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et qui représente le déploiement de plus de 10 000 hommes. Le gouvernement de Manuel Valls, qui avait fait de la lutte contre la discrimination un point important de son quinquennat, n’a cessé de multiplier des campagnes publicitaires pour dénoncer la banalisation du racisme en France.

Dernière en date, la lutte contre la discrimination à l’embauche :

actu_31326_BandeauFiche2013

Si le ministre de l’intérieur, s’est réjouit de ces chiffres, il a néanmoins tenu a précisé que le combat était loin d’être terminé  : »On pourrait dire que ça y est, la bataille est gagnée, je ne le crois pas, parce que quand il y a eu autant de violence et autant de haine, la diminution des actes ne signifie pas que la société a surmonté (la violence), cela signifie que la vigilance mutuelle que nous avons mise sur le métier commence à porter ses fruits. »

Des chiffres encourageants pour le gouvernement, en attendant la sortie du film « Ils sont partout » de Yvan Attal, qui dénonce les clichés antisémites et la haine envers les juifs.

 

Nicolas Laurent.