SHARE

Vendredi 13 novembre 2015. Il y a exactement 6 mois jour pour jour, Antoine Leiris perd sa femme lors des attentats, alors qu’elle assiste au concert des Eagle of Death Metal au Bataclan. Quelques mois plus tard, il sort son livre Vous n’aurez pas ma haine. 

Il y a 6 mois, Antoine Leiris perdait Hélène, la mère de son fils, alors qu’elle assistait au concert des Eagle of Death Metal au Bataclan. Une tragique disparition qui n’a, néanmois, pas accablé l’espoir de ce journaliste. Trois jours après les attaques, il publie sur Facebook une lettre adressée aux auteurs des attentats, intitulée « Vous n’aurez pas ma haine ».

capture_decran_fb_leiris

Des personnes du monde entier ont été touché par les termes poignants d’Antoine Leiris. Gorgé de soutient, Antoine Leiris décide de raconter dans son livre, sous la forme d’un témoignage, son quotidien avec son fils. Cet ouvrage retrace son quotidien avant, pendant mais aussi après les attentats. Il souhaite montrer que, malgré les évènements, la vie continue. Ancien chroniqueur culturel à Radio France, Antoine Leiris a sorti son premier livre « Vous n’aurez pas ma haine » à la fin du mois de mars dernier.

http://livre.fnac.com/a9483963/Antoine-Leiris-Vous-n-aurez-pas-ma-haine

vous_naurez_pas_ma_haine

Ci-dessus l’interview d’Antoine Leiris à « On n’est pas couché »

Léa FERRY.