SHARE

Les sondages se suivent et se ressemblent pour le président de la République. Dernière enquête en date, l’étude d’Ipsos pour Le Monde et le Cevipof publié ce mercredi 1 juin, qui démontre  qu’il n’atteindrait pas le second tour en 2017, loin derrière Alain Juppé, ou Marine Le Pen.

Si selon François Hollande, « ça va mieux » pour la France, on ne peut pas en dire autant pour sa côte de popularité. En témoigne le dernier sondage Ipsos pour l’élection présidentielle de 2017, où il serait selon cette étude nettement distancé par les autres favoris. Ainsi, il ne recueille que 14 % des intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle quel que soit le candidat des Républicains. Le maire de Bordeaux Alain Juppé, obtiendrait lui, près de 35%, sans la présence de François Bayrou, tandis que Marine Lepen serait à 28%. L’actuel président serait également devancé assez facilement en cas d’une éventuelle candidature de Nicolas Sarkozy, qui se stabilise lui à 21%.

enqute-lectorale-franaise-2017-mai-2016-17-1024Plus inquiétant encore pour le chef de l’état, qui était hier à la Cité du vin en compagnie d’Alain Juppé, il serait talonné de très près par Jean-Luc Mélenchon (12 %).

Loin derrière, on retrouve Nicolas Dupont-Aignan (DLF) avec 5 % devant Cécile Duflot (EELV, 3 %) et les candidats du NPA Philippe Poutou (1,5 %) et de LO Nathalie Arthaud (1,5 %) et Jacques Cheminade.

 

Nicolas Laurent.