SHARE

Les services de sécurités allemands ont annoncés avoir déjoué un attentat terroriste ce jeudi 2 juin dans la vieille ville de Dusseldorf. Trois hommes, Syriens selon les dernières informations, ont étés interpellés et sont soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Etat islamique (DAESH), déjà auteurs de nombreux attentats à travers le monde et en Europe, avec notamment les attentats du 13 novembre à Paris qui avaient fait plus de 130 morts et 413 blessés.

pan01_day

D’après le journal allemand Der Spiegel, un quatrième homme serait impliqué, Saleh A.,actuellement en détention provisoire depuis février en France, qui aurait dénoncé ces complices de prévoir un attaque sanglante dans l’une des plus grandes villes économiques d’Allemagne. Les trois autres ont étés interpellés aux quatre coins de l’Allemagne. L’attentat de nature Kamikaze projetait une attaque à la bombe dans le métro ainsi que des attaques a l’arme lourde et gilets explosifs dans l’une des artères principales de la ville. Leurs appartements ont été perquisitionnés. Le but de cette attaque toujours selon Saleh A. était de tuer le plus de monde possible. A moins de 10 jours du début de l’Euro chez les voisins français, cette nouvelle annonce effraie.

Existe-t-il un réel risque pour l’Euro ?

fanzone

La menace terroriste qui pèse sur l’Euro n’est pas d’aujourd’hui. Mais depuis les attentats perpétrés  à l’aéroport de Bruxelles, la menace semblait s’éloigner au fil des semaines laissant les autorités françaises préparer cette grande compétition sereinement. Alors que François Hollande avait annoncé après les attentats du 13 novembre que la sécurité dans les stades de toute la France serait a son maximum, le préfet de Paris a d’ores et déjà annoncé l’interdiction des « fans zone » (zone de rassemblement de supporters organisées dans Paris) afin de réduire le risque d’attentat durant la compétition. La France se battra donc aussi bien sur le terrain pour remporter la coupe d’Europe, mais aussi bien en dehors, ou des palpations et des fouilles systématiques auront lieux sur les 7 millions de visiteurs attendus en France du 10 juin au 10 juillet.