SHARE

Coup de théâtre sur Europe 1 : Jean Pierre Foucault arrête la radio et il en dévoile les raisons… Le présentateur/animateur de “Qui veut gagner des millions” a plus d’une corde à son arc.

La radio c’est fini !

Jean-Pierre-Foucault-Il-ne-faut-pas-dire-que-c-etait-mieux-avant!

Lors de la dernière émission radio Les Pieds dans le plat, ce jeudi 9 juin 2016, sur Europe 1, Jean-Pierre Foucault a annoncé sa décision de raccrocher définitivement le micro. Après pas moins de cinquante et une années à l’antenne, l’animateur décide de tourner la page… Cette annonce a ému toute l’équipe, à commencer par l’animateur Cyril Hanouna. Au lendemain de cette annonce, le célèbre présentateur de TF1 a dévoilé les raisons qui l’on poussé à tourner la page lors d’une interview accordée au Parisien de ce vendredi 10 juin 2016.

226999987

Les raisons du départ…

“Je n’osais pas prendre la décision de partir, mais l’arrêt des Pieds dans le plat m’a décidé. (…) Je faisais déjà un peu moins de radio cette année parce que je n’étais à l’antenne que deux fois par semaine, alors que j’y étais presque tous les jours jusque-là”, a dans un premier temps confié Jean-Pierre Foucault. Il aurait également ajouté qu’il était “raisonnable de lever le pied” et qu’il consacrerait dorénavant à “[sa] vraie vie” le temps qu’il accordait à la radio.

Jean-Pierre Foucault et sa femme Evelyne - People a la generale de la comedie musicale "La Belle et la Bete" au Theatre Mogador a Paris le 24 octobre 2013. | 00218706

“J’ai envie de consacrer davantage de temps à mes proches, à ma famille, à mes passions, notamment les voitures anciennes. Voilà pourquoi j’arrête la radio.” En effet, Jean Pierre Foucault ayant un emploi du temps quelques peu chargé, ne pouvait pas profiter pleinement de ses proches comme il l’entendait. Ceci explique donc cette soudaine annonce. Cela ne signifie toutefois pas pour autant que Jean-Pierre Foucault quittera ses fonctions d’animateur chez TF1. Celui-ci précisait d’ailleurs qu’il resterait un salarié de la première chaîne tant qu’il s’y amuserait.

Wassila KHIAR