SHARE

Entre le rachat du club qui ne s’est toujours pas officialisé et les départs de joueurs qui s’accumulent, l’Olympique de Marseille est dans le flou total, à un mois et demi de la reprise du championnat. La saison s’annonce déjà très compliquée alors que l’entrainement a à peine repris pour le club phocéen.

Il y a un mois et demi, Marseille terminait un championnat des plus pénibles à la 13e place de la Ligue 1, son pire classement depuis quinze ans. Un mois et demi plus tard, c’est à se demander si le club phocéen ne va pas tomber plus bas la saison prochaine. Vendredi, les joueurs marseillais ont repris l’entraînement dans un contexte assez inquiétant. Il n’y a pas d’offre concrète pour le rachat du club et l’envergure des recrues est nettement moins importante que celle de partants. Du coup, l’effectif de 26 joueurs présents à la reprise a plutôt suscité les moqueries sur les réseaux sociaux.

Une saison de transition?

C’est en tout cas ce que les supporters vont surement subir. Car l’avenir du club passe par l’arrivée d’un nouvel investisseur, et autant dire que ça ne se bouscule pas au portillon. Il y a des pistes, notamment celle qui mène au banquier italo-suisse Victor Pablo Dana. Mais rien de fait. Et tant que ce dossier n’aura pas été bouclé, Marseille va continuer une opération « liquidation » déjà bien avancée l’an passé avec les départs de Payet, Gignac, André Ayew, Imbula. Elle s’est poursuivie cet été avec les départs de nombreux joueurs, certains majeurs.

2048x1536-fit_michy-batshuayi-25-octobre-2015-lille

Steve Mandanda , gardien et capitaine de l’OM, a filé à Crystal Palace pour moins de 2 millions d’euros.
Nicolas Nkoulou, le patron de la défense, a été cédé gratuitement à Lyon car en fin de contrat… alors que l’OL avait proposé 10 millions d’euros pour le recruter l’an passé.
Benjamin Mendy a été vendu à Monaco pour 15 millions d’euros et Mario Lemina a été transféré définitivement à la Juventus Turin pour un peu moins de 10 millions d’euros.
Enfin, Michy Batshuayi a été vendu à Chelsea pour environ 40 millions d’euros.

Et ça devrait continuer…

Présent à la reprise, Lassana Diarra devrait lui aussi s’envoler sous d’autres cieux. Romain Alessandrini est convoité par la Lazio, Georges-Kevin Nkoudou par des clubs de Premier League. L’OM avait levé l’option d’achat de 8 millions d’euros pour conserver Rémy Cabella, mais l’ancien Montpelliérain est dans le viseur du Besiktas, qui pourrait proposer la même somme. Que feront les dirigeants marseillais si l’offre devient officielle ? Vu la tendance, une vente ne peut pas être à exclure.

Recruter « malin », ça a ses limites. A l’heure actuelle, le sportif est loin de passer au premier plan à l’OM. Privé de Ligue des champions, le club avait besoin de liquidités pour afficher un bilan positif au moment de son passage devant la DNCG. La vente de Mendy avait soulagé Marseille de ce point de vue. Celle annoncée de Batshuayi devrait lui permettre de recruter un peu. Il ne faut pas s’attendre à de grands noms. Plutôt à du recrutement « malin » qu’on connait, mais pas avec le résultat escompté.

1690718-35812847-1600-900

Il reste cependant d’autres questions à régler. Et de grande importance. Les départs de Mandanda, Nkoulou et Romao laissent le vestiaire de l’OM sans leader. Qui va assumer ce rôle ? Et quel attaquant cibler si le dossier Gomis ne peut aboutir, dans la mesure où Marseille est totalement démuni ? Et qui à la présidence du club si les rumeurs d’un prochain départ de Vincent Labrune venaient à sa confirmer ? A presque un mois de la reprise de la Ligue 1, c’est le flou le plus total autour de l’avenir de l’OM.