SHARE

Dimanche 4 septembre 2016, lors de son congrès à Hawaii, Union international pour la conservation de la nature (UICN) a annoncé que le plus grand gorille du monde est proche de l’extinction.

Braconnage et réduction d’habitat

Présent au Congo, au Rwanda et en Ouganda, le Gorille de l’Est est le plus proche parent de l’homme. Depuis plusieurs années, il est victime du braconnage pour sa chair mais aussi pour ses mains qui sont censées porter bonheur. La déforestation de son habitat naturel est aussi l’une des causes du déclin de l’espèce qui a de moins en moins de surface pour se nourrir.

Une réduction fulgurante de la population

La population du plus grand Gorille du monde a été réduite de 70% en 20 ans. Ils étaient près de 17 000 en 1994. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 5 000. Le Gorille de l’Est est désormais classé dans la catégorie « en danger critique » d’extinction, c’est la dernière catégorie avant l’extinction à l’état naturel. Dans la nouvelle liste rouge de l’UICN, quatre des six espèces de grands singes se trouvent en danger d’extinction.

Héloïse Thebault