SHARE

Abercrombie & Fitch va fermer 180 magasins.

Abercrombie qui a ouvert il y a un an son premier magasin en France, sur les Champs Élysées, a annoncé fin juin 2012 la fermeture de 180 points de vente aux États-Unis. Abercrombie veut se focaliser sur le développement international.

Abercrombie & Fitch vise à améliorer la rentabilité, pour atteindre cet objectif, la marque va s’orienter sur le développement du commerce international et sur ​​la rationalisation du réseau domestique de détail, a déclaré Jonathan Ramsden CFO lors de la Conférence Deutsche Bank Global Consumer qui a eu lieu à Paris, à la fin de Juin. Le gestionnaire a déclaré que la compagnie a fermé 135 magasins sous-performants aux États-Unis dans les deux dernières années et qu’il envisage de fermer 180 unités de plus afin de réaliser des marges bénéficiaires plus élevées. « La plupart de ces fermetures concerneront Abercrombie & Fitch et les marques pour enfants avec un petit nombre de fermetures d’Hollister », a déclaré Ramsden.

A la fin du premier trimestre de 2012, le détaillant américain avait 107 magasins internationaux, y compris les 81 boutiques en Europe, où le premier magasin a ouvert en 2007. Pour la première fois le commerce international a atteint 30% du total des revenus, une forte croissance par rapport à 2008 quand il ne représentait que 10% du chiffre d’affaires de l’entreprise. Après l’Europe, Abercrombie prévoit de continuer à se développer dans le marché asiatique, où Abercrombie à en ce moment sept points de vente. Le premier marché sera la Chine, et d’ici la fin de l’été une étendue du marché asiatique à Hong Kong. Au-delà de l’Asie, l’entreprise américaine est également à la recherche au Moyen-Orient, en Australie et en Amérique latine pour une nouvelle expansion.

Abercrombie est présent à ce jour dans plus de 100 pays.