SHARE
Un contraceptif à base de plantes et sans hormone a été inventé. Une pilule contraceptive d’un genre totalement nouveau qui pourrait arriver prochainement sur le marché.

Pilule contraceptive : effets secondaires

L’apparition de la pilule en 1967 libère véritablement les femmes en leur permettant d’être maitresse de leur propre vie. Celle-ci présente donc évidemment de nombreux avantages. Néanmoins, la contraception orale n’est pas anodine. Il s’agit avant tout d’une pilule qui modifie le système hormonal et qui crée donc certains chamboulements internes…Par exemple, lorsque vous n’utilisez pas une pilule adaptée à votre système interne, nombreux sont les désagréments : jambes lourdes, seins douloureux, nausée, prise de poids… Cela prouve que la pilule contraceptive a un véritable impact sur votre corps. Même si elle est légalisée depuis 50 ans, elle serait désormais boudée par les femmes, surtout chez celles de moins de 30 ans.

Voilà pourquoi des chercheurs ont mis au point une toute nouvelle pilule avec des composants naturels issus des végétaux…

Le pouvoir des plantes

Des chercheurs de l’Université de Berkeley aux États-Unis ont en effet mis au point une nouvelle formule contraceptive exempte d’hormones. Cette étude a été publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences et a démontré l’efficacité des principes actifs issus des plantes. Après avoir étudié plusieurs centaines de principes actifs issus des végétaux, ils ont découvert un duo qui permettrait de bloquer l’activation du sperme.

La combinaison :

  • La pristimerine qui provient d’une espèce rare de vigne chinoise et se trouve dans le celastrus, un arbre auto-fertile à fruits bicolores. C’est également une plante médicinale chinoise utilisée depuis des siècles.
  • Le lupéol qui se trouve dans la mangue, l’olive, la racine de pissenlit ou encore dans l’aloe vera.

L’association de ces deux substances permet de bloquer le processus chimique qui entraîne l’afflux de spermatozoïdes vers l’ovule. Ce blocage empêcherait les spermatozoïdes d’agir, et la fécondation deviendrait donc impossible.

Des tests encourageants

Les chercheurs ont déjà testé l’efficacité de cette combinaison en récupérant des échantillons de spermatozoïdes de quatre hommes en bonne santé. Puis, ils les ont mis en contact avec les deux composés végétaux. Et les résultats sont très prometteurs puisque ces deux composés naturels ont bloqué la capacité du spermatozoïde à entrer en contact avec l’ovule. Il semblerait même que cette technique soit encore plus efficace que ce qu’on trouve actuellement sur le marché de la contraception. D’après les scientifiques à l’origine de l’étude, cette solution serait 10 fois plus efficace que les traitements hormonaux.

Elle serait le premier contraceptif universel

Ce contraceptif pourra prendre deux formes et s’adresser aux deux sexes. Les femmes pourront en bénéficier sous forme d’anneau vaginal et les hommes auront juste à mettre un patch. Cette pilule sans hormone pourrait être prise avant ou après un rapport comme contraception d’urgence. Mais ces plantes pourraient aussi être associées en contraceptif permanent.

Une pilule naturelle qui devrait mettre tout le monde d’accord!

 

Chloé Parisse