SHARE

La découverte du cadavre d’un kangourou en bord de route, au nord-est de Melbourne en Australie, suscite l’indignation et l’effroi. L’image a été diffusée et un appel à témoins a été lancé pour retrouver les coupables. 

Le cadavre d’un kangourou ligoté à une chaise a été découvert ce mercredi 28 Juin, par un passant en bordure de route au nord-est de Melbourne. L’animal tué par balle, portait une sorte de châle en imprimé léopard sur le dos et avait entre ses pattes une bouteille d’ouzo, un alcool grec.
«Il s’agit d’un comportement déplorable et immoral», a déclaré Mike Sverns, enquêteur du département de l’environnement de l’Etat de Victoria.

«Il a fallu du temps pour mettre le kangourou en scène sur le bord de la route et nous sommes certains que quelqu’un a vu quelque chose, compte tenu de l’endroit et de la circulation», a expliqué Mike Sverns. Les autorités estiment que le kangourou n’a pas été tué à l’endroit où il a été retrouvé. La photographie très choquante de l’animal tué et humilié a été diffusée très largement aux médias australiens afin de recueillir des témoignages et de retrouver celui ou ceux qui l’ont abattu, indique le site PerthNow.

Un acte passible de 2 ans de prison

Le ministère de l’Environnement, de la Terre et de l’Eau et de la Planification (DELWP) a révélé que le kangourou a été tué d’au moins trois balles avec une arme à feu de petit calibre.
L’enquêteur australien a rappelé que le fait de tuer des animaux sauvages protégés était passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 36.500 dollars australiens (27.000 euros) et de deux ans de prison.

Nada LAMRI