SHARE

A la suite d’un bug informatique sur Twitter, les mots de passe initialement stockés de manière chiffrée se sont retrouvés écrits en clair sur un fichier interne. Résultat : tous les utilisateurs sont invités à changer de mot de passe.

Au tour de Twitter d’être dans la tourmente. Le réseau social a incité ses utilisateurs de changer leur mot de passe après avoir découvert qu’un “bug les a stockés de manière non-cryptée dans un registre interne”. Une mesure de “précaution” même si Twitter assure avoir “corrigé ce bug et n’avoir relevé aucune trace d’une brèche ou d’une utilisation frauduleuse de la part de quiconque”.

“Nous avons récemment découvert un bug qui stockait des mots de passe non masqués dans un registre interne. Nous avons corrigé ce bug et n’avons pas d’indication sur le fait qu’il y ait eu une intrusion ou une utilisation frauduleuse par qui que ce soit.”

Le réseau social explique l’erreur dans un bref blog intitulé “Pour que votre compte reste protégé”, qui ne dit pas depuis combien de temps cette faille existe ni combien de mots de passe ont été ainsi exposés.

Par mesure de précaution, il est préférable de changer votre mot de passe sur le champ et sur tous les sites où vous êtes susceptible d’avoir utilisé le même afin d’éviter que des personnes malveillantes ne puissent accéder à d’autres services par effet boule de neige.

Cette nouvelle faille dans les données d’un grand réseau social intervient alors qu’aux Etats-Unis comme en Europe, utilisateurs, régulateurs et législateurs s’inquiètent de plus en plus de la façon dont sont conservées, protégées ou utilisées les informations personnelles des usagers.

Valentin Dechambre