SHARE

Ce mercredi 3 mai 2018, l’Académie des Oscars a exclu Roman Polanski et Bill Cosby, associés à des scandales sexuels. Tout cela 6 mois après l’expulsion de Harvey Weinstein.

Avant l’affaire Weinstein en octobre 2017, un seul homme a été expulsé de l’Académie des Oscars. L’acteur Carmine Caridi avait diffusé des enregistrements de films destinés à son usage personnel. Cette fois, c’est donc deux personnes sous le coup de scandales sexuels qui sont concernés : le réalisateur Roman Polanski (84 ans) et l’acteur Bill Cosby (80 ans).

Roman Polanski l’oublié

En 1977, le metteur en scène polonais a été reconnu coupable de détournement de mineur à cause de relations avec une mineure de 13 ans, Samantha Geimer. Après un accord à l’amiable entre les deux partis, Roman Polanski a dû fuir la justice américaine et subi plusieurs tentatives d’extradition après un revirement du juge. Alors que Samantha Geimer l’a pardonné, cette dernière dénonce l’hypocrisie de l’Académie sur son blog :

« Au sujet de l’Académie qui expulse un membre, qui il y a 40 ans a reconnu être coupable d’un seul chef d’accusation et qui a purgé sa peine, c’est un acte cruel et répugnant qui sert juste les apparences ».

Bill Cosby au plus mal

De son côté, Bill Cosby a été jugé coupable le 26 avril 2018 d’agression sexuelle sur l’ex-basketteuse Andrea Constand en 2004. L’ancienne idole américaine encourt 30 ans de prison. La sentence devrait être prononcée dans 3 mois. Pour rappel, plus d’une dizaine de femmes l’ont accusé. Cette exclusion de l’Académie des Oscars était donc attendue.

Ce réveil soudain de cette organisation pose des questions. Car de nombreux membres éminents ont été touché par des vagues d’accusation. On peut citer pêle-mêle Dustin Hoffman, Kevin Spacey, Mel Gibson, Woody Allen et bien d’autres. En mars 2018, même le président de l’Académie John Bailey a été la cible d’accusations avant que son nom soit blanchi.

Wallid Addigue