SHARE

Cette semaine, les propriétaires américains de la Formule 1, Liberty Media (LM), ont annoncé une nouvelle qui devrait ravir les fans de la catégorie reine du sport automobile. En effet, le directeur commercial de LM, Sean Bratches, a affirmé que la ville de Miami en Floride pourrait accueillir un Grand Prix de F1 dès l’an prochain. « Le conseil municipal de Miami a pris une décision importante en ajoutant un article à discuter lors de sa prochaine réunion qui pourra, s’il est accepté, amener la F1 dans le centre-ville de Miami la saison prochaine » a indiqué le communiqué de Liberty Media. 

Une réunion qui aura lieu le 10 mai prochain et qui devrait donc acter l’arrivée de la F1 dans les rues de la cité floridienne. Une course qui devrait avoir lieu, selon ESPN, lors du mois d’octobre pour un contrat de 10 Grands Prix (2019-2028). Un événement qui serait organisé par le patron de l’équipe de Football Américain des Miami Dolphins, Stephen Ross. 

Un premier tracé révélé  

Une première ébauche du tracé a fuité sur internet et nous montre que le circuit emprunterait la route de Port Boulevard qui est un tout simplement un pont. Une section avec une longue ligne droite où les F1 atteindraient des vitesses très élevées pour arriver dans le port de Miami avant de revenir, via une épingle, sur le pont pour retourner ainsi dans la première partie du circuit qui longe notamment l’American Airlines Arena où joue l’équipe de basket des Miami Heat en NBA.  

Un tracé rapide qui déplait tout de même au quadruple champion du monde de F1 et pilote pour Mercedes, Lewis Hamilton. Le britannique a réagit avec humour sur Instagram en proposant ses services pour dessiner le circuit.

« Ok, je viens de voir le tracé du circuit de Miami. Non Bruh, c’est pas un circuit ça. Laissez moi le dessiner »

 

Un nouveau Grand Prix pour 2019 et, qui plus est, à Miami. Une décision qui est loin d’être surprenante car lors du rachat de la F1 par Liberty Media fin 2016, le patron de LM, Chase Carey avait déclaré vouloir joindre au calendrier « des épreuves dans des villes comme New York, Miami ou Las Vegas car elles sont attractives. »

Un Grand Prix du Vietnam en plus ? 

Il est fort probable que Miami ne soit pas la seule ville à rejoindre la F1 dès l’an prochain puisque Hanoï au Vietnam est en étroite collaboration avec Liberty Media pour avoir son Grand Prix. Si cela se confirme pour Miami et, donc, pour Hanoï, nous aurions 23 courses au calendrier 2019 ce qui serait une première dans l’histoire de la catégorie reine du sport automobile. 

Alexandre Khaldi