SHARE

Près d’une semaine après l’attaque au couteau à Paris qui a fait un mort et cinq blessés, les services français ont a nouveau évité le pire. Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb a annoncé, ce vendredi 18 mai, l’arrestation de deux personnes d’origine égyptiennes dans le 18e arrondissement de Paris.

 

Ces deux jeunes hommes s’apprêtaient à commettre un attentat avec de la ricine (un poison très fort) ou bien avec l’aide d’explosifs. Repérés sur Télégramme (application de messagerie cryptée), l’ancien maire de Lyon affirme que les deux hommes ont pu être « décelés puis arrêtés ».

L’une des deux personnes était en possession de notice pour fabriquer du poison et été très active sur cette messagerie où elle diffusait des contenus jihadistes.

D’après des sources judiciaires, l’homme a été placé en examen pour « association de malfaiteurs terroristes criminelle » et placé en détention provisoire le 15 mai, l’autre a été relâché. Contrairement à ce qui a été annoncé par les médias, les deux jeunes hommes âgés de 20 ans, ne sont pas frères.

Solène Vigouroux